Accueil du site > Histoire de l’Islam politique > II - Les qualités de la Communauté-Etat de Médine
      

II - Les qualités de la Communauté-Etat de Médine

Dernier ajout : 21 octobre 2004.

La communauté qui vit le jour à Médine après l’immigration du prophète (s), devrait servir de modèle aux musulmans dans tous les domaines. Cette communauté possédait des qualités et des caractéristiques qui font d’elle une communauté unique en son genre. Certes, la présence du prophète au sein de cette communauté a contribué à sa formation et à son éducation, mais son exemplarité ne se limite pas à la période prophétique, elle s’étend jusqu’à la fin du califat éclairé, date à laquelle le pouvoir se transforma en dynastie. C’était une communauté indépendante et souveraine qui gérait elle-même ses affaires et élisait ses dirigeants, lesquels étaient responsables devant elle et lui rendaient compte de leur gestion. Elle était placée au-dessus du pouvoir et non l’inverse comme c’est le cas actuellement. Ni le prophète, ni les quatre Califes après lui n’ont concentré le pouvoir entre leurs mains. En réalité c’était la communauté qui exerçait le pouvoir au moyen de la choura. C’est pourquoi le prophète n’a pas désigné de successeur avant sa mort, sachant que ce choix appartient à la communauté. C’est pourquoi aussi le discours coranique s’adresse non pas aux dirigeants mais à la communauté, ce qui prouve que c’est elle qui compte aux yeux d’Allah et qu’elle est seule responsable devant Lui. Quand il s’agit d’un ordre, d’une exhortation ou d’une obligation, le Coran parle au pluriel, s’adressant à la communauté des croyants même si l’exécution de l’action ou de la sanction n’exige qu’une seule personne :

- « Ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacré sauf en droit » s17, v34
- « Coupez la main » s5, v38
- « Ne transgressez pas » s2, v190
- « Fouettez-les » s24, v2
- « Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants droit, et quand vous jugez entre les gens de juger avec équité »s4, v58
- « Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. » s60, v8
- « Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. » s60, v9
- « Donnez le poids exact et ne faussez pas la pesée » s55, v9
- « Et ne dévorez pas illicitement vos biens » s2, v188 ; s4, v29
- « Ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes » s3, v118
- « Ne pratiquez pas l’usure » s3, v130
- « Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants » s4, v144
- « Remplissez fidèlement vos engagements » s5, v1 ; s17, v34
- « Observez strictement la justice » s4, v135
- « Soyez des témoins équitables » s5, v8
- « Ne tuez pas vos enfants » s6, v151 ; s17, v31