Accueil du site > L’Hégire et l’Actualité islamique > 12.Que se passe-t-il actuellement ?
      

12.Que se passe-t-il actuellement ?

Publication en ligne : lundi 23 septembre 2013, par Maître Simozrag

Que se passe-t-il actuellement ?

1-Au niveau national : L’argent n’est plus fabriqué par l’Etat, il est fabriqué par les banques. Lorsqu’une banque accorde un crédit à un client, elle ne lui prête pas l’argent qu’elle détient : elle le crée (par une opération comptable). Cet argent créé à partir de rien va engendrer des conséquences :

Cet argent ne repose sur aucune garantie. En créant de l’argent, la banque augmente la masse monétaire, donc dévalue la monnaie déjà en circulation Il est générateur d’intérêts qui vont non seulement accabler le débiteur mais s’ajouter à la masse monétaire et contribuer à l’inflation.

2-Au niveau international L’économie mondiale est en faillite à cause des guerres, du gaspillage et de la mauvaise gestion. Depuis la deuxième guerre mondiale, l’endettement des Etats ne cesse de croître. Le 15 août 1971, le président Richard Nixon prit la décision de supprimer la convertibilité du dollar en or, et du même coup la responsabilité de l’Etat concernant le cours du dollar. Depuis lors, le billet vert n’est plus couvert ni par de l’or ni par la garantie de l’Etat. Il devient une monnaie de singe, sans aucune valeur intrinsèque ni valeur de base légalement garantie. Il en résulte que la devise américaine et toutes les autres devises sont basées sur du faux. Il n’y a aucune monnaie garantie. La planche à billets tourne sans arrêt, imprimant des billets sans valeur. La seule valeur réelle est celle du papier. Un tel procédé est illicite en Islam, car c’est de la contrefaçon purement et simplement, nous avons affaire à de la fausse monnaie. La dette des Etats ne cesse d’augmenter. Celle des Etats-Unis d’Amérique a atteint les 16 000 milliards de dollars US. Une fois le dollar avait atteint une renommée mondiale grâce aux 30 000 tonnes d’or destinés à le couvrir, le président Richard Nixon prit cette fameuse déclaration de cessation de payement, oui c’est une déclaration de cessation de payement, le dollar s’est trouvé subitement dénudé, vidé de sa substance. On ne sait même pas la quantité de dollars en circulation. La publication de l’indice M3 qui mesure la quantité de dollars imprimés fut interrompue le 23 mars 2006. La FED (Reserve fédérale américaine) imprime des dollars et les prête au gouvernement des États-Unis contre des obligations qui servent de « sûretés » à la FED. Les banques de la FED qui détiennent ces titres perçoivent des intérêts annuels. Décidément, il faut être escroc pour imaginer un tel système rusé qui permet de gagner deux fois de l’argent (capital et intérêt) à partir du simple papier imprimé. Les pays européens se trouvent malheureusement dans la même situation où les États s’endettent pour obtenir une monnaie papier sans valeur. Ce système monétaire qualifié d’escroquerie mondiale a appauvri l’humanité d’une part en la dépossédant de sa richesse et d’autre part en provoquant l’inflation et la cherté de la vie. « Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais... laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. Otez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits »

« Monsieur le Président, nous avons dans ce pays une des institutions les plus corrompues qui ait jamais existé dans le monde. Je fais référence au Conseil de la Réserve Fédérale et aux banques de la Réserve Fédérale. Le Conseil de la Réserve Fédérale, un conseil gouvernemental, a trompé le gouvernement des États-Unis d’assez de monnaie pour payer la dette nationale. Les déprédations et les iniquités du Conseil de la Réserve Fédérale et des banques de la Réserve Fédérale agissant ensemble ont coûté à ce pays assez de monnaie pour payer plusieurs fois la dette nationale. Cette institution diabolique a appauvri et ruiné le peuple des États-Unis ; s’est elle-même mise en banqueroute, et a pratiquement mis en banqueroute notre Gouvernement. Elle a fait ceci grâce aux défauts de la loi sous laquelle elle opère, grâce à la mauvaise administration de cette loi par le Conseil de la Réserve Fédérale et grâce aux pratiques de corruption des vautours qui la contrôlent. Ce qu’il faut ici est un retour à la Constitution des États-Unis. Il nous faut un divorce complet de la Banque et l’État. La vieille lutte qui fut menée ici à l’époque de Jackson doit être à nouveau menée... L’Acte de la Réserve Fédérale doit être abrogé et les Banques de la Réserve Fédérale, ayant violé leurs chartes, doivent être immédiatement liquidées. D’infidèles fonctionnaires du Gouvernement qui ont violé leurs serments doivent être mis en accusation et amenés au tribunal. A moins que nous le fassions, je prédis que le peuple américain, outragé, volé, pillé, insulté et trahi comme il l’est dans son propre pays, se mettra en colère et enverra ici un Président qui expulsera les manipulateurs de la monnaie hors du temple. » [1]

« Il est bon que le peuple ne comprenne pas notre système bancaire et monétaire, car si c’était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. » (Henry Ford) « L’escroquerie monétaire est en train d’écumer la planète toute entière. 9Ni les Etats-Unis, ni aucun autre gouvernement ne peut la stopper, ni l’empêcher de commettre ses méfaits, ou même la contrôler (...) Le dollar des Etats-Unis est une monnaie qui n’est garantie par personne si ce n’est par elle-même. La finance prédatrice utilise cette gigantesque source de revenus pour maximiser le profit, accrue sans vergogne, et l’emploie comme moyen de domination mondiale pour s’accaparer toutes les matières premières et autres valeurs du monde. Elle force les banques centrales du monde entier à détenir ses dollars comme “réserves monétaires“. Elle contraint les gouvernements à livrer des produits aux Etats-Unis contre des dollars sans valeur (...) La guerre du Vietnam, a constitué le prélude de la phase de déclin de l’empire américain. En effet, confrontée à un besoin croissant pour la financer, l’administration américaine de l’époque fait voler en éclat les accords de Bretton Woods qui instituait l’impression du dollar contre une valeur en or. Cela tombait bien, car à cette même époque, de nombreux pays, à leur tête l’Allemagne, commencèrent à exiger la conversion en or de leurs excédents de dollars. Or les Etats Unis disposaient d’à peine 10 milliards de dollars en réserve d’or alors que la masse totale des dollars en circulation pesait plus de 80 milliards. Pour sauver le pays de la faillite, Nixon suspend le 15 août 1971 la convertibilité du dollar en or. Ce tour de passe-passe lui a permis entre autre de faire fonctionner sa planche à billets sans aucun équivalent en or pour faire face aux dépenses considérables engendrées par la guerre et qui nous a coûté au total plus de 600 milliards en dollars actuels. A partir de cette époque, le dollar est devenu une monnaie flottante, ne représentant absolument plus la réalité de la valeur de l’économie américaine. L’énorme masse d’argent imprimée se transforma en bons de trésor et en obligations à terme. La boite de pandore de la désintégration de l’empire américain venait d’être ouverte : le déficit public et le déficit de la balance commerciale. Un tel déséquilibre des comptes, aurait précipité n’importe quel pays dans la banqueroute sauf les Etats-Unis. En effet, ce déficit devient “le pain béni“ pour la finance et son lobby du complexe militaro-industriel. Il lui a permis de produire des armes et semer la mort partout en vendant une monnaie de singe à la planète toute entière. [2]

Une des solutions est le retour à l’or comme garantie telle que l’avait proposé l’ancien premier ministre de Malaisie, Mahathir Mohamad lequel a prôné « le retour au Dinar d’Or comme monnaie, à la place du Dollar US considéré comme outil d’exploitation et d’oppressions économiques occidentales. » Sheikh Imran Hosein qualifie ce système de « faux, frauduleux et illicite », créé par le « faux messie : Ad-Dajjâl ». Ce dernier propose la restauration du Dinar et du Dirham comme pièces de monnaie islamique. Il dit : « Les Musulmans demeurent ignorants en ce qui concerne la nature diabolique de la monnaie créée par les Européens dans le monde. Il semble y avoir une compréhension infime du rôle que le système monétaire créé par les Européens a joué dans ce qui a permis aux ennemis de l’Islam de déposséder massivement et légalement l’humanité de sa richesse (...) Nous devons confronter nos oulémas en Egypte et ailleurs avec l’argument que la charia islamique ne pourra être renforcée que si nous restaurons le dinar et le dirham comme monnaie. Et nous ne pourrons pas restaurer le dinar et le dirham comme monnaie tant que nous demeurerons des Etats membres du Fonds monétaire international (FMI), parce que les clauses imposées par le FMI – mystérieusement ! – prohibent l’utilisation de l’or comme monnaie (...) Le système monétaire frauduleux d’Ad-Dajjâl ne saurait être instauré si l’or est utilisé comme monnaie. Ad-Dajjâl a besoin d’un système monétaire frauduleux pour réduire une partie du monde à une pauvreté abjecte et à un esclavage financier tout en enrichissant cette autre partie du monde qui le soutient et travaille pour lui. Les soutiens à Ad-Dajjâl peuvent être trouvés aujourd’hui parmi l’élite nantie du monde musulman. [3]

J’avais déjà écrit et je répète car il est toujours bon de rappeler : Le monde a besoin de changements profonds dans tous les domaines. Les changements doivent commencer, certains par la base, d’autres par le sommet, d’autres devant toucher l’ensemble du pays ou de la nation pourvu que ces changements soient étudiés et pacifiques. Le changement doit notamment porter sur les aspects politique, économique et juridique. Ces systèmes fondés sur la négation de Dieu comme mode de vie et de gestion, ont conduit l’humanité à la dérive. La famine, les guerres, les maladies sont les conséquences directes de ces systèmes prédateurs qui ont engendré le chaos et la faillite dans tous les domaines. Ces systèmes se révèlent incapables de soulager les souffrances des peuples.

Comment peuvent-ils endiguer des maux, appliquer des solutions à des crises, à des problèmes qu’ils ont eux-mêmes créés et dont ils sont la principale cause ?

De l’analphabétisme à grande échelle jusqu’aux guerres dévastatrices en passant par les fléaux destructeurs, telles les maladies, la toxicomanie, la pauvreté, le chômage, la débauche, l’homosexualité, tous ces maux et bien d’autres sont imputables aux systèmes de gouvernement impies et pervers insensibles aux valeurs morales et aux notions du bien. Plus grave encore est le fait que ces systèmes entretiennent la division et les conflits entre les peuples, les uns pour vendre les armes et piller leurs richesses, les autres pour se maintenir au pouvoir ou défendre injustement leurs alliés.

Malheureusement, nombre de dirigeants musulmans font partie de ces systèmes, d’autres en font le jeu par alliance ou inconsciemment manipulés. La communauté musulmane est la principale victime.


Notes

[1] Louis Thomas McFadden, discours du 10 juin 1932 devant la Chambre des représentants des Etats-Unis d’Amérique, traduction personnelle publiée sur Wikipédia [14/09/2011].

[2] Dr Anis Aboumanel : Forum démocratique et Le Matin dz, 13/08/200

[3] L’avenir de la monnaie : Sheikh Imran Hosein

4 Messages de forum

  • 12.Que se passe-t-il actuellement ? 3 mai 2014 13:37, par Mikaelo

    En me promenant sur les réseaux, j’ai vu votre page en ligne, pas de reproche à dire, clairement !

    assurance santé suisse

    assurance santé résiliation...

    mutuelle assurance santé brésil pourquoi Avoir une mutuelle santé jeune salarié je mutuelle santé 85 ?Des assurance santé usa voyage valeur mutuelle santé quelle est meilleure ...Hors les mutuelle 100 elles assurance santé frontalier !!
    • 12.Que se passe-t-il actuellement ? 12 mai 2014 07:18, par tcjgl26

      votre page fait carrément parti des chouettes surprises du net.

      assurance santé jeune fille au pair


      complementaire sante gras savoye mutuelle familiale gironde son les comparatifs mutuelle santé autre comparatif mutuelle sante ile de la reunion vous enfoncez Parce que mon www mutuelle familiale du loiret qui Pourquoi le mutuelle familiale lyon
    • 12.Que se passe-t-il actuellement ? 16 juillet 2014 23:59, par oaueo33

      Internet fourmille de prodiges, ce blog nous en donne la preuve.

      vous nourrez comment resilier mutuelle groupama


      attestation vitale pour mutuelle mutuelle viamedis vous rendrez comparatif mutuelle santé au mutuelle entreprise cout mutuelle familiale quitte humanis mutuelles bnpparibas vous connaîtrez site de comparaison de mutuelle
  • 12.Que se passe-t-il actuellement ? 4 juillet 2015 16:41, par Al husseyn

    Salam aleykoum. Je remercie Allah qui par des blog comme le votre et celui d’imran hosein (www.imranhosein.org) m’a ouvert les bons yeux pr comprendre la réalité de ce monde tumultueux dans lequel ns vivons. Puisse Allah vs en recommencer ! Qu’Il ns préserve des méfaits du Dejjal et ns comble tous abondamment de grâces dans le firdaws