2- Aperçu historique

Publication en ligne : mercredi 23 janvier 2013, par Maître Simozrag

2. Aperçu historique

Dieu fit connaître aux anges Son projet de créer un homme pour être Son lieutenant sur la terre.

La décision était déjà prise et les Anges n’avaient pas à s’y opposer. Il créa Adam d’argile et lui insuffla de Son esprit. Il lui apprit tous les noms et ce fut un défi aux anges qui n’avaient pas ce savoir. Ensuite, Il ordonna aux anges de se prosterner devant cet homme appelé Adam. Les anges s’exécutèrent sauf Iblis.

L’orgueil et la jalousie de ce dernier ont motivé son refus d’obéir à l’ordre de son Créateur. Iblis argua du fait qu’il était mieux qu’Adam parce que créé de feu, alors qu’Adam était créé d’argile.

« Lorsque Ton Seigneur dit aux anges : « Je vais établir sur la terre un représentant. » Ils dirent : « Vas-Tu établir quelqu’un qui y fera régner le mal et y répandra le sang, alors que nous chantons Ta gloire et célébrons Ta louange ? » Le Seigneur leur répondit : « En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas ! » s2 v30

Ce verset contient des points importants qu’il convient de clarifier : Allah voulut mettre les anges au courant de cet important événement.

Il ne leur demanda pas leur avis puisqu’ils n’ont pas d’avis à donner et Dieu n’a pas besoin de l’avis de Ses créatures.

C’est uniquement à titre d’information que Dieu en parla aux anges et en vue de les préparer aux nouvelles missions que cette créature va générer pour eux en matière de garde, d’enregistrement des propos et des actes pour le témoignage, de communication des messages divins, d’extraction des âmes, etc.

La plupart des exégètes estime que la réaction des anges n’est pas une objection de leur part, n’ayant pas le droit de le faire : « Ils ne devancent pas Son commandement et agissent constamment selon Ses ordres ».

Ce n’est pas non plus par jalousie qu’ils ont réagi ainsi, c’est simplement par curiosité et dans le but d’en savoir plus, c’est une demande de précision en ce sens qu’ils voulaient dire : ô Seigneur ! Quelle est la raison de la création de ces êtres dont certains vont semer la corruption et verser le sang sur la terre. Si Ton adoration en est l’objectif, nous sommes là pour T’adorer. Nous chantons Ta gloire et célébrons Tes louanges sans qu’aucun mal ne provienne de nous.

Les anges sont des êtres infaillibles, non soumis à l’épreuve comme c’est le cas des humains. Ils sont contraints à l’obéissance de Dieu, n’ayant pas le choix, tandis que les hommes ont le choix et le pouvoir d’obéir ou de désobéir, de croire ou de ne pas croire, de faire le bien ou de faire le mal.

Compte tenu de leur réponse, il semble que les anges aient ignoré le bon côté de la créature en question, c’est-à-dire le bien qui pourrait en découler.

Allah leur répondit : « Je sais ce que vous ne savez pas ! » Cette réponse du Seigneur sous entend qu’il y aurait parmi ces êtres des prophètes, des messagers, des vertueux, des saints, des savants, des hommes qui peupleront la terre, bref des vrais adorateurs et des gens de bien ; cet aspect positif entre autres de cette créature vous échappe, Dieu dit aux anges, Je suis le Seul à le savoir.

Reste à savoir comment les anges ont-ils su ou pu supposer que les fils d’Adam allaient semer la corruption sur la terre et y répandre le sang ? Dieu leur a-t-il appris cela ? Ou bien, ont-ils assisté à d’autres créatures ayant versé le sang sur la terre avant les fils d’Adam ? Les deux hypothèses paraissent plausibles.

La prosternation demandée aux anges et à Iblis est une prosternation de respect, ce n’est pas une prosternation d’adoration. Le refus par Iblis de se prosterner est une désobéissance qui le place dans la position de rebelle à l’égard de Dieu.

Dieu n’ayant pas voulu l’anéantir, Il le déchut et, sur sa demande, lui accorda un délai jusqu’au jour de la résurrection. Du coup, Iblis prendra le nom de Satan, un nom commun désignant celui des humains et des djinns qui éloigne les gens de la Voie de Dieu.

D’après certains savants, Iblis était un djinn que Dieu aurait promu au rang des anges à l’issue d’une longue période d’adoration.

Dans son exégèse de la Surate al-baqara, al-Qortobi attribue cette thèse à un groupe de savants notamment Ibn Abbas, Ibn Massoud, Ibn Juraij, Ibn al-Muçabbab, Qatada et d’autres...

En fait, il ne s’agit pas d’une promotion mais d’un simple placement parmi les anges. Cette position n’est pas une promotion du fait qu’Iblis demeure un Djinn conformément à sa nature.

Iblis jura par la Gloire et la Puissance de Dieu de corrompre la progéniture d’Adam, de l’assaillir de tous les côtés pour les dévoyer et les rendre désobéissants.

Allah lui répondit qu’Il leur indiquera une direction qui permettra à ceux qui la suivront d’être à l’abri de ses tentations et de sa ruse. Satan commença par Adam. Il l’incita à transgresser la première directive divine :

« Puis, pour leur rendre visible ce qui leur était caché – leurs nudités - Satan les tenta, disant : « Votre Seigneur n’a pu vous interdire cet arbre que pour vous empêcher d’être des anges ou de devenir immortels. » Et il leur jura : « Je suis pour vous un très fidèle conseiller. »

Alors, il les fit tomber par tromperie. Et lorsqu’ils eurent goûté aux fruits de l’arbre, ils virent apparaître leurs nudités et se mirent à se couvrir avec les feuilles du Paradis. Leur Seigneur les interpella alors : « Ne vous ai-Je pas interdit cet arbre ? Ne vous ai-Je pas dit que Satan était votre ennemi déclaré ? Tous deux dirent : « Seigneur ! Nous avons fait du tort à nous-mêmes. Si Tu ne nous pardonnes pas, et si Tu nous refuses Ta grâce, nous serons à jamais perdus.

Descendez, dit le Seigneur. Vous serez ennemis les uns des autres sur terre où vous trouverez un séjour et une jouissance temporaires. » s7 v20-24

Adam fut chassé du Paradis, et ainsi s’amorça une lutte acharnée entre les hommes et Satan. Injustices et péchés se multiplièrent, le sang fut répandu, le désordre prit une telle ampleur que Dieu jugea nécessaire - et c’était déjà dans Sa prescience et dans Son dessein - de rappeler à l’ordre.

Il envoya le premier messager, Noé qui, des siècles durant, prêcha sans succès ; l’indifférence, plutôt la résistance de son peuple au message de Dieu avait provoqué le déluge. Depuis, une nouvelle souche résultant d’un petit nombre de rescapés se reconstitua.

Une suite de messages se succéda ; bien qu’ils eussent été envoyés à des peuples différents et à des époques différentes, les messages étaient les mêmes, comportant le même credo et les mêmes enseignements, à savoir l’unicité de Dieu et le devoir de L’adorer.

L’effusion de sang et l’association (chirk) furent les principales raisons de l’envoi de messagers.

Dieu va clôturer ce processus de communication avec l’homme par un dernier message destiné à l’humanité tout entière :

Ce message s’appelle le Coran

Le Messager qui l’a délivré est le prophète Mohammed. Notre étude va donc s’articuler autour des deux derniers Messagers : Jésus et Mohammed (Paix et Salut sur eux), car ce sont eux qui ont le plus marqué l’histoire de l’humanité

Avant de présenter les deux derniers messagers et le contenu de leurs messages, il me paraît important de rappeler quelques notions fondamentales :

* Allah a honoré les fils d’Adam : Il l’affirme dans plusieurs versets du Coran, notamment :

« Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons portés sur terre et sur mer. Nous leur avons attribué d’agréables nourritures. Nous leur avons donné la préférence sur beaucoup de Nos créatures. » Coran, s17 v70

* Le culte de Dieu est le but de la création des Djinns et des humains :

« Je n’ai créé les Djinns et les humains que pour qu’Ils m’adorent » 51.56

* Il existe une seule religion et un seul Dieu, mais cette religion a éclaté en plusieurs religions et en multitude de sectes.

* Satan constitue le seul ennemi de l’homme et l’obstacle majeur sur la voie de Dieu

Satan va détourner l’homme de la voie de Dieu – l’empêcher de lui obéir, l’inciter à Le nier, à Lui associer d’autres divinités, à faire le mal, d’où impiété, association, idolâtrie, athéisme, polythéisme, effusion de sang, sectes, etc.

* Pas de divinité en dehors d’Allah (la ilaha illa Allah) fut le Credo et l’appel de tous les messagers :

« Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun messager à qui Nous n’ayons révélé : « Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc » s21 v25

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager (pour leur dire) : « Adorez Allah et éloignez-vous du culte des idoles » s16 v36

« Nous avions envoyé Noé à son peuple : « Ô mon peuple, leur dit-il, adorez Allah car vous n’avez d’autre divinité que Lui ! Ne Le craignez-vous pas ? » Coran, s23 v23 ; s7 v59

« Aux ‘Ad, Nous avons envoyé leur frère Hûd : « Ô mon peuple, leur dit-il, adorez Allah, car vous n’avez d’autre divinité que Lui ! Tous les autres cultes que vous forgez ne sont que des mensonges. » Coran, s 11 v50 ; s7 v65

« Aux gens de Thamûd, Nous avons envoyé leur frère Sâlih qui leur dit : « Adorez Allah ! Vous n’avez d’autre divinité que Lui. » Coran, s7 v73 ; s11 v61 ; s27 v45

« Nous avons envoyé Abraham qui dit à son peuple : « Adorez Allah et craignez-Le ! C’est le mieux que vous puissiez faire, si vous saviez ! » Coran, s29 v16

« Abraham fit cette recommandation à ses enfants, suivi en cela par Jacob : « Ô mes enfants ! Allah a choisi pour vous cette religion. Que votre soumission à Allah soit totale et entière jusqu’à votre mort ! Etiez-vous témoins lorsque, sur son lit de mort, Jacob demanda à ses enfants : « Qu’allez-vous adorer après moi ? »-

« Nous adorerons, répondirent-ils, ton Dieu qui est aussi le Dieu de tes pères, Abraham, Ismaël, Isaac, l’Unique Dieu auquel notre soumission est totale et entière ! » Coran s2 v132-134

« Aux habitants de Madyan fut envoyé leur frère Shu’ayb : « Ô mon peuple, leur dit-il, adorez Allah ! Il n’y a pour vous d’autre divinité que Lui. » Coran, s7 v85 ; s11 v84

« Et Moïse de dire à son peuple : « Rappelez-vous les bienfaits d’Allah envers vous, lorsqu’Il vous a délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient les pires tourments en égorgeant vos fils et en épargnant vos filles. Ce fut là une terrible épreuve pour vous de la part de votre Seigneur. » Coran s14 v6

« Aux fils d’Israël, le Messie a dit : « Ô Fils d’Israël ! Adorez Allah qui est mon Seigneur et le Vôtre ! Quiconque donne des associés à Allah, Allah lui interdira l’entrée du Paradis et lui réservera l’Enfer pour séjour » ; les injustes ne bénéficieront d’aucun secours. » Coran s5 v72

« Allah, dit Jésus, est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le, car c’est là la Voie du Salut ! » Coran, s3 v51 ; s19 v36 ; s43 v64

« Et les gens des Ecritures ne se sont divisés qu’après que la preuve leur fut venue. Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salât et d’acquitter la zakât. Et voilà la religion de la droiture. » Coran, s98 v4-5

« Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’ils avaient reçu ordre de n’adorer qu’Allah l’Unique, en dehors duquel il n’y a point de divinité. Gloire à Lui ! Il est infiniment au-dessus de ce qu’ils prétendent Lui associer » Coran, s9 v31

Nous ne serions pas tombés dans le piège de Satan si nous avions suivi les enseignements de Dieu que Ses messagers nous ont fidèlement transmis.


6 Messages de forum

  • 2- Aperçu historique 17 février 2013 15:09, par Isaac

    Salam Alaikhum Maitre

    Ou peux t’on trouver les references precisant qu Iblis etait promu au rang des anges ?

    • 2- Aperçu historique 17 février 2013 16:41, par Maître Simozrag

      wa alaikum assalam wa rahmatullah,

      Iblis ne fait pas partie des anges et il n’a jamais été promu au rang des anges. D’après Al-Qortobi, dans l’exégèse de la Surate al-baqara : " le fait qu’Iblis soit un ange est le propos de Ibn Abbas, Ibn Massoud, Ibn Juraij, Ibn al-Muçabbab, Qatada et d’autres..." Ces paroles sont des israéliyyètes (des faussetés) introduites dans le tafsir du Coran.

      Du côté de la Bible, on peut lire dans 2Corinthiens 11:14 "Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière." Je répète : c’est faux ! Iblis n’a jamais été un ange !

      • 2- Aperçu historique 17 février 2013 23:37, par Isaac

        Assalam Alaikhum Maitre,

        Je me suis peut être mal exprimé mais je n ’ai fait qu’extraire cette partie de votre article : Dieu n’ayant pas voulu l’anéantir, Il le déchut et, sur sa demande, lui accorda un délai jusqu’au jour de la résurrection. Du coup, Iblis prendra le nom de Satan, un nom commun désignant celui des humains et des djinns qui éloigne les gens de la Voie de Dieu. Iblis était un djinn promu au rang des anges à l’issue d’une longue période d’adoration.

        Est ce une coquille glissée dans votre article ?

        • 2- Aperçu historique 18 février 2013 02:10, par Maître Simozrag

          wa alaikum assalam,

          Je vous remercie beaucoup. En fait, j’ai voulu expliquer les dires de certains savants en ce sens qu’Iblis était un grand adorateur de Dieu, de sorte que Dieu l’avait placé (non pas promu) parmi les anges, tout en maintenant son statut de djinn conformément à sa nature.

          Mais comme cela prête à confusion, je vais corriger.

  • 2- Aperçu historique 6 janvier 2014 10:44, par Claudia

    Bonjour Pourquoi le pardon de Adam est precise dans le coran et non dans la bible ? Alors que le pardon de Moise par ex est present dans la bible ? L abscence de ce pardon n’ a t’ il pas conditionne la theorie de la redemption ?

    • 2- Aperçu historique 6 janvier 2014 13:36, par Maître Simozrag

      Bonjour,

      Pas seulement le pardon, il manque beaucoup de vérités dans la Bible. Ce livre, bien qu’il contient en partie la Parole de Dieu, il n’est pas tout à fait fiable.

      L’exemple que vous citez est très pertinent. On a dû supprimer le pardon d’Adam pour asseoir et justifier le dogme (pour les Chrétiens ce n’est pas seulement une théorie, c’est un dogme) de la rédemption. Et ce n’est qu’un exemple parmi des dizaines d’autres.