Accueil du site > Exposés & Conférences > Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang
      

Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang

Publication en ligne : mardi 3 février 2009, par Maître Simozrag

17-Gaza à feu et à sang

Comme d’habitude, Israël vient de commettre un énième génocide à Gaza. Les bombardements de l’aviation, de l’artillerie et de la marine qui se sont poursuivis jour et nuit trois semaines durant, ont mis Gaza à feu et à sang. La ville est réduite en ruines.

Les images de femmes et d’enfants ensanglantés, mutilés, calcinés, massacrés sont horribles. Les morts et les blessés se comptent par plusieurs milliers. Le feuilleton des massacres continue malgré la résolution (n°1860) du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat et durable.

La chaîne al-jazeera a présenté les images de plusieurs enfants aveuglés par ces armes nouvelles qui disloquent les organes.
« Ce genre de bombe fonctionne comme un aspirateur : Les yeux, la partie la plus vulnérable, ont été tirés hors de leurs orbites, raconte Abou Mohamed, l’oncle. Deux autres garçons de son âge qui l’accompagnaient ont été tués : il y avait des morceaux de leurs corps partout. »
Source : le JDD.fr du 26 janvier 2009

Pour avoir une idée de l’intensité des attaques, le 27 décembre 2008 premier jour du déclenchement de l’agression, en 3 minutes, 85 bombardiers F16 de l’armée de l’air israélienne ont largué plus de cent tonnes de bombes sur Gaza, 50 sites bombardés, 205 morts 750 blessés, des familles entièrement décimées, des dégâts matériels incalculables, des infrastructures détruites réduisant à néant les chances de survie aux rescapés, aux survivants, un véritable carnage.

Les raids aériens ont été doublés d’une offensive terrestre ajoutant à la destruction et aux massacres des populations.

En plus, comme on l’a déjà souligné, l’armée israélienne utilise des bombes à fragmentation, des bombes à l’uranium et au phosphore blanc. Certaines bombes dégagent un produit qui tue sans provoquer de blessures visibles. [1]

Les médecins présents dans la bande de Gaza ont confirmé l’utilisation par l’armée israélienne de divers types d’armes prohibées. Des médecins norvégiens ont également déclaré que l’armée israélienne utilisait une arme peu connue, expérimentée par les militaires américains, appelée DIME (Dense Inert Metal Explosive), qui produit une explosion très puissante. Le phosphore blanc est un produit toxique dont l’explosion peut se révéler fatale. Outre les brûlures de la peau, il peut endommager le cœur, le foie et les reins.

Un des médecins norvégiens, Mads Gilbert, déclare : « Je crois qu’il y a un très fort soupçon que Gaza est actuellement utilisée comme un laboratoire d’essais pour de nouvelles armes »
« Des corps dont les tissus sont nécrosés sans blessures apparentes ; des corps comme « momifiés » ; des blessés dont les jambes à moitié emportées continuent à se nécroser malgré l’amputation, et qui meurent ; des cas ont été décrits de blessures internes comme celles provoquées par une explosion, mais sans traces d’éclats ; ou bien de cadavres noircis alors qu’ils ne sont pas brûlés, ou d’autres qui avaient été apparemment blessés mais ne semblent pas avoir saigné... »
Source : L’Authentique 14 janvier 2009 et Le Matin DZ 14 janvier 2009

Au 20è jour de l’offensive, l’armée israélienne a intensifié ses bombardements, écrit Le Figaro. Au moins 50 Palestiniens ont été tués, dont une femme et ses trois enfants dans le nord de la bande de Gaza. Les bombardements ont touché aussi la principale agence d’aide de l’ONU à Gaza. L’agence a dû fermer, un incendie ayant ravagé des dizaines de tonnes d’aide humanitaire
Source : Le Figaro.fr 15.01.2009

« L’hôpital de Gaza a été bombardé. Des flammes ravagent l’hôpital détruisant la pharmacie et causant des dégâts considérables en plus des morts et des blessés.
Un médecin français a assisté à ce bombardement, il témoigne :
« L’hôpital est bien visible, cartographié, et les militaires israéliens sont des soldats d’élite. Nous sommes en situation de guerre. Or, il y a un code de la guerre qui dit qu’on ne s’attaque pas aux hôpitaux. Il faut qu’il y ait une enquête internationale et que les responsables en répondent devant la justice internationale [...] Dans la soirée, une nouvelle bombe a explosé : L’hôpital est rasé, totalement en flammes en pleine nuit.
On a dû évacuer 200 personnes sous les bombes. Maintenant, on est tous à l’hôpital Al-Chifa. C’est monstrueux. »

Outre l’hôpital Al Quds, des locaux de l’ONU ont également été la cible de tirs israéliens, provoquant la réprobation internationale.
Source : Nord Eclair.fr 16 janvier 2009, AFP, France Soir, leJDD.fr, Le Matin DZ 16.01.2009

23 corps récupérés sous les décombres dans un quartier de Gaza dévasté la veille.
Source : Le Monde 16 janvier 2009

Le bombardement de l’école de l’UNRWA dans le camp de Jabaliya a fait 39 morts. Des dizaines de personnes ont été abattus alors qu’ils brandissaient des drapeaux blancs, d’autres ensevelis dans leurs maisons par des bulldozers ; des ambulances ont été prises pour cibles ; le feu des missiles et des bombes israélien a détruit plusieurs objectifs.
Source : Le Figaro 23.01.2009

Les avions de guerre israéliens ont ciblé même des cimetières s’en prenant ainsi aux morts après les vivants.
Un avion israélien de type F16 a bombardé le cimetière de « Cheikh Redouane », au nord de la ville de Gaza. Les dépouilles de plusieurs morts et martyrs tombés lors de cette agression ont été déchiquetées et leurs lambeaux se sont éparpillés dans le cimetière.
Source : Info Soir 17.01.2009

Le mépris du droit international par l’entité sioniste a atteint son paroxysme. Israël a assassiné des bébés, des femmes et des malades dans les hôpitaux, bombardé des cibles protégées par les Conventions de Genève.
Il a bombardé le siège de l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés (UNRWA). Il s’est attaqué à des objectifs considérés comme des remparts pour les blessés et pour les femmes et les enfants qui ont fui les bombardements. Les incendies déclenchées par les bombes ont tout détruit : infrastructures, « couvertures, denrées alimentaires et tous produits destinés à l’aide humanitaire ainsi que tous équipements médicaux indispensables pour la prise en charge des blessés. Achever les blessés se trouvant dans l’enceinte de l’hôpital fait probablement partie de son plan. »
Source : La Tribune 17.01.2009

Depuis le début de l’offensive israélienne à Gaza le 27 décembre, plus de 1. 450 Palestiniens ont été tués, dont 410 enfants et 108 femmes, et plus de 5.300 blessés, selon les services d’urgence à Gaza. Selon des sources hospitalières, plusieurs victimes sont toujours enfuies sous les décombres.

N’est-ce pas là le vrai terrorisme ? Y a-t-il un terrorisme comparable à celui-ci ? La résistance à l’occupation est une pratique légale et légitime ne pouvant, de ce fait, être qualifiée de terrorisme.

Pour rappel, ce carnage intervient à l’issue de dix huit mois d’embargo asphyxiant, injustement imposé à près de deux millions d’êtres humains, les privant de nourriture, de soins, de carburant, d’éclairage, d’eau, bref des besoins essentiels de la vie.

Les Palestiniens subissent au quotidien l’horreur d’un régime fasciste qui a usurpé une bonne partie de leur territoire et transformé l’autre partie en un camp de concentration, un camp de la mort. C’est un peuple martyrisé, écrasé qui mène une lutte légitime pour son indépendance. Ce ne sont pas des « terroristes » comme le prétend Israël. Ce sont des résistants légitimes à un colonialisme injuste, inhumain, destructeur.
« Depuis 1948, les palestiniens vivent condamnés à l’humiliation perpétuelle. Ils ne peuvent même pas respirer sans autorisation. Ils ont perdu leur patrie, leurs terres, leur eau, leur liberté, leur tout. Ils n’ont même pas le droit d’élire leurs dirigeants. Quand ils élisent ceux qu’ils ne doivent pas élire, ils sont punis. Gaza est punie. Elle est devenue une souricière sans issue, où le Hamas avait gagné démocratiquement les élections de 2006 ».
Eduardo Galeano, Investg Action

Plus de la moitié des terres agricoles de la bande de Gaza ont été détruites. Les routes, le cheptel bovin, camelin et ovin, des poulaillers, des vergers, des plantations, des cultures maraîchères, des points d’eau, toutes ces infrastructures, ces ressources animales et végétales ont été bombardées. La chaîne satellitaire Al jazeera a présenté les images de carcasses de centaines de bêtes jonchant le sol des pâturages ainsi que des plantations, des arbres fruitiers et des cultures diverses détruites par les bombes et les missiles.


Notes

[1] Le Times du 06 janvier 2009, voir aussi : http://www.lepost.fr/article/2009/0...

17 Messages de forum

  • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 3 février 2009 07:56, par IB

    Bonjour,

    Pourquoi vous dites rien sur les tirs d’obus du peuple palestinien ? C’est à croire que vous les justifié. A mon humble avis il se trouve d’autres moyens de lutte que les tirs de roquette.. Le Jihad a d’autres moyens de lutte tels que vous les decriviez dans l’un de vos articles...

    • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 3 février 2009 14:22, par Internaute

      Cher ami, avant que le maître ne réponde à votre question, je voudrais vous conseiller de lire le point 3, http://www.bismillah-debats.net/Islam-et-Medias-3-Controle-des.html, car à moins que vous ne soyez un habitant de Gaza, vous êtes dependant des médias et de la façcon dont ils traitent les infos concernant les palestiniens.

      Il faudra ajouter aussi qu’il faut eviter une approche episodique de la situation palestinienne, consistant à voir en l’attaque de Gaza une replique aux tirs de roquettes du hamas. En effet sans même remonter à l’histoire ancienne ( qui voudrait que la palestine appartienne aux palestiniens et non aux juifs ou à Israel), il faut noter qu’Israel a été le premier à rompre le cessez - le - feu de 6 mois signé avec le hamas, en tuant des palestiniens et bombardant des tunnels. Et de plus cette "guerre" contre Gaza est une operation préparée de longue date par Israel.

      N’allez donc pas croire qu’il s’agit d’une reponse du tic au tac.

      Merci

      • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 4 février 2009 05:18, par Simozrag

        Bonjour, Vous avez la réponse de la part d’internaute que je remercie infiniment. Je résume toutefois :

        1-Les tirs de roquettes ne peuvent en aucun cas être comparés au déluge de feu de l’armée israélienne. Du côté israélien, les obus et les missiles sont tirés à partir d’avions de chasse F16, des hélicoptères apache, des drones, des chars, la marine de guerre et ce de manière ininterrompue. La disproportion est trop grande pour tenter une comparaison avec des roquettes incapables d’atteindre le moindre objectif.

        2-Les Palestiniens sont des résistants qui mène un combat légitime pour leur indépendance. Cette lutte est conforme aux Déclarations, Conventions et aux Pactes internationaux, notamment la résolution de l’ONU 1514 (XV) du 14 décembre 1960, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

        3-Israël n’a pas respecté les conditions de la Trève. Il n’a pas cessé de tuer des Palestiniens innocents. Il a maintenu le blocus de Gaza après l’instauration du cessez-le-feu, ce qui est une violation de l’accord. Durant le cessez-le-feu, Israël interdisait toute marchandise de sortir de la bande de Gaza, contrairement à l’accord de 2005. En même temps, Israël réduisait de manière drastique le nombre de camions transportant du carburant, de la nourriture, des bouteilles de gaza, des pièces détachées pour les installations de purification de l’eau potable ainsi que les fournitures médicales pour la bande de Gaza. C’est l’armée israélienne qui a rompu le cessez-le-feu et non le Hamas. Elle l’a fait en lançant un raid contre Gaza, le 4 novembre, tuant six Palestiniens. Israël agit de la sorte dans le dessein de renverser le gouvernement du Hamas à Gaza et retourner la population contre ses dirigeants. De surcroît, Israël n’a pas cessé de bombarder les tunnels de Rafah et les habitations alentour. Ainsi, il apparaît clairement qu’Israël n’a pas mis fin au blocus qui a privé pendant dix-huit mois la population de Gaza des besoins essentiels de la vie. 4-Israël a répandu la terreur parmi la population civile, attaqué des biens indispensables à la survie de la population (réserves d’eau potable et centrales électrique), utilisé la famine comme méthode de combat, pratiqué des déplacements forcés de populations. Outre les dispositions des Conventions de genève du 12 août 1949 et de la Convention de la Haye du 14 mai 1954, Israël a violé les dispositions ci-après du Protocole additionnel aux Conventions de Genève relatif à la protection des victimes des conflits armés non internationaux (Protocole II), 8 juin 1977.

        Article 13 - Protection de la population civile

        1. La population civile et les personnes civiles jouissent d’une protection générale contre les dangers résultant d’opérations militaires. En vue de rendre cette protection effective, les règles suivantes seront observées en toutes circonstances.

        2. Ni la population civile en tant que telle ni les personnes civiles ne devront être l’objet d’attaques. Sont interdits les actes ou menaces de violence dont le but principal est de répandre la terreur parmi la population civile.

        3. Les personnes civiles jouissent de la protection accordée par le présent Titre, sauf si elles participent directement aux hostilités et pendant la durée de cette participation.

        Article 14 - Protection des biens indispensables à la survie de la population civile

        Il est interdit d’utiliser contre les personnes civiles la famine comme méthode de combat. Il est par conséquent interdit d’attaquer, de détruire, d’enlever ou de mettre hors d’usage à cette fin des biens indispensables à la survie de la population civile, tels que les denrées alimentaires et les zones agricoles qui les produisent, les récoltes, le bétail, les installations et réserves d’eau potable et les ouvrages d’irrigation.

        Article 15 - Protection des ouvrages et installations contenant des forces dangereuses

        Les ouvrages d’art ou les installations contenant des forces dangereuses, à savoir les barrages, les digues et les centrales nucléaires de production d’énergie électrique, ne seront pas l’objet d’attaques, même s’ils constituent des objectifs militaires, lorsque ces attaques peuvent entraîner la libération de ces forces et causer, en conséquence, des pertes sévères dans la population civile.

        Article 16 - Protection des biens culturels et des lieux de culte

        Sous réserve des dispositions de la Convention de La Haye du 14 mai 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, il est interdit de commettre tout acte d’hostilité dirigé contre les monuments historiques, les oeuvres d’art ou les lieux de culte qui constituent le patrimoine culturel ou spirituel des peuples et de les utiliser à l’appui de l’effort militaire.

        Article 17 - Interdiction des déplacements forcés

        1. Le déplacement de la population civile ne pourra pas être ordonné pour des raisons ayant trait au conflit sauf dans les cas où la sécurité des personnes civiles ou des raisons militaires impératives l’exigent. Si un tel déplacement doit être effectué, toutes les mesures possibles seront prises pour que la population civile soit accueillie dans des conditions satisfaisantes de logement, de salubrité, d’hygiène, de sécurité et d’alimentation.

        2. Les personnes civiles ne pourront pas être forcées de quitter leur propre territoire pour des raisons ayant trait au conflit.

        • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 4 février 2009 06:59, par IB

          Je pense que je me suis fait mal comprendre : je suis tout à fait d’accord avec vous sur le caractère disproportionné de la réaction d’Israel, mais ma réaction n’allais pas seulement sur la situation de Gaza mais sur toutes les situations similaires, notamment sur le principe du Jihad, utilisé comme prétexte par certains groupuscules islamistes, et qui ne font que ternir l’image de l’Islam,je n’ai observé aucun de vos articles sur la nature ou forme de ces nombreux jihadistes comme si toutes leurs actions étaient justifiées... "Que la haine pour vos ennemis ne vous conduit pas à être injuste" je sais que ce n’est pas votre cas Maître, mais l’absence de critiques sur ces islamistes radicaux nous en donne l’impression Le Jihad à l’époque du Prophète Mohammed(pbsl) ne ressemble à rien aux Jihad que nous observons auj..les attentas multiples,les tirs d’obus doivent être arrêtés..d’autres solutions doivent être trouvées..Arrêtons de sacrifier nos populations..sous prétexe qu’elles vont au paradis..Y a t il pas d’autres solutions que les attentats ? Ceux qui les ont commis ds l’histoire avant les musulmans que vs citez en exemple,ont ils eu gain de cause... ? D’ailleurs qd ils commettent ces actes ils ne le revendiquent pas sous le couvert de leurs religions contrairement aus islamistes.. Auj on observe que lorsqu’un camp tire un obus, l’autre riposte disproportionnement..cela va durer combien de temps ? J’ai encore en esprit l’une de vos phrases au sujet de "la cruxificion de Jésus(pbsl) s’ils usent..Allah use aussi..Allah est le maître des stratèges.. Alors avec la grâce de l’Islam, n’y a t il pas de solutions autres que "cette résistance légitime faite de tirs d’obus ? Merci

          • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 6 février 2009 00:16, par Maître Simozrag

            Cette situation est le résultat du désordre dans lequel se débat le monde musulman. D’une part, en l’absence d’une communauté organisée, à l’exemple de celle évoquée dans le Coran s2 v143 ; s3 v104, 110 ; s21 v92 ; s23 v52, d’autre part face aux injustices criardes, au colonialisme destructeur, à la violence et aux agissements abominables dont sont victimes les musulmans de par le monde, il est normal que des groupuscules réagissent pour se défendre. Imagine ces enfants qui survivent aux massacres de leurs parents, de leurs familles, qui assistent à des atrocités, à d’horribles scènes de carnage, que vont-ils devenir ? comment vont-ils réagir si ce n’est par la violence et les attentats ? L’injustice engendre la violence, et celle-ci ne produit que la violence. Si on veut caractériser notre époque, il me semble que les termes les plus appropriés à cet effet sont l’injustice et la violence. Or, pour ces groupes-là, il est hors de question de perdre son temps à chercher ce qui est conforme ou pas conforme à l’Islam. Les hommes avertis n’ont pas le temps d’y réfléchir et les autres ne peuvent pas le savoir.

  • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 4 février 2009 13:54, par comme si comme sa

    salem ourlaikoum maitre je tiens d abord a vous feliciter pour vos article qui pour moi ont ete tres enrichissent sur le plans religieux ,notament les articles sur l islam et le christianisme .maintenent je tiens a reagir a cette article qui pour moi ne reflete pas entierement le probleme du conflit israelo/palestiniens .il est vrai que les palestinien vive un veritable enfer .nous musulman somment d accort sur ce point walakin pourkoi est ce ke vous ne parler pas du delessement des preceptes islamique en palestine et dans le monde musulman notement la charia qui n est plus appliquer ,le tawahid qui n est pas enseigner ?!!! maintenant la question a se poser ;ne meritont pas cette mousiba nous musulman qui trangressont les loies d allah ?et la cituation dans la lesquelle nous vivons n a t elle pas ete prophetiser par notre saint prophete spl ?et maitenant maitre n est il pas souaitable d appler les musulmans et plus precisement les palestiniens au coran et la souna ?allah ne donne t il pas la victoire au moutaquin ?ceux qui applique ses preceptes a la lettre .alors je pense kau lieu d alerter l opinion publique sur la palestinne , revenont au coran et la souna .salem ourlaikoum

    • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 5 février 2009 23:37, par Maître Simozrag

      wa alaikum assalam wa rahmatullah,

      Absolument, nous subissons les conséquences de notre éloignement de la Chari’a et de l’Islam d’une manière générale. Il existe une trahison manifeste de la part de certains dirigeants "musulmans", lesquels ont épousé des causes étrangères à celle de Dieu et de leurs peuples. Ils ne s’intéressent qu’à leur maintien au pouvoir ; pour ce faire, ils vont chercher une protection et une légitimité ailleurs, plus précisément dans la compromission avec les ennemis de l’Islam, faisant fi à Dieu et à leurs peuples. Tant il est vrai que le succès aux élections est garanti par divers moyens y coimpris la fraude. Pour eux l’Islam est une affaire privée entre l’homme et Dieu ; il n’a rien à voir avec le pouvoir et la politique. C’est pour cela qu’ils combattent ce qu’ils appellent "l’Islam politique".

      La situation de Gaza est à la fois une victoire et une défaite. Une victoire pour le petit groupe de musulmans du Hamas et de leurs soutiens parmi la population de Gaza, et une défaite pour l’ensemble du monde musulman qui n’a pas bougé le petit doigt face au déluge de feu qui s’est abattu sur leurs frères . C’est une épreuve terrible pour les musulmans qui seront interpellés pour leur inaction, leur passivité au Jour de la Résurrection. Nous assumons donc une lourde responsabilité de ce qui se passe dans le monde. Seule la réaction par le soulèvement et le Jihad pourrait nous dispenser de cette grave responsabilité.

      • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 10 février 2009 15:33, par commesi _commeca

        salem ourlaikoum maitre .pourrais je savoir pourkoi mon article a t il ete emputer ?pratique vous la sencure ?

        • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 10 février 2009 16:41, par Maître Simozrag

          wa alaikum assalam wa rahmatullah,

          Voulez-vous me rappeler l’article svp. En principe, il n’y a pas de censure sauf si l’article ou le message comporte des paroles obsènes ou offensantes.

  • Tuer une personne pour rien est un des grands péchés dans le Coran. Certains palestiniens ont mené, ces dernières années, des attaques suicides contre des zones peuplées, à l’issue desquelles des femmes, des enfants et des vieillards ont trouvé la mort. Cette méthode cruelle est un héritage des idéologies matéréalistes et marxistes qui étaient autrefois présents en Palestine, et est une violation de l’Islam. Dans le Coran, Dieu ordonne aux musulmans de se défendre en cas d’attaque ennemie, mais de ne pas aller en excès dans le conflit : Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes Allah n’aime pas les transgresseurs. (Coran, 2 : 190)

    En outre attaquer des civils induirait les Palestiniens en erreur dans leur lutte justifiée.

    Les Palestiniens doivent éviter ces méthodes, qui n’apporteront que plus de souffrance et d’effusion de sang. Leurs armes doivent être la raison, la culture, la diplomatie et le dialogue et non pas les pierres et les bombes.

    La paix en Palestine est : le souhait de tout un chacun de bonne conscience de voir la fin d’un conflit sanguinaire d’un demi-siècle en Palestine, et de voir juifs et Arabes vivre ensemble en paix. Cette paix n’est possible que si les deux camps se remettent à la raison, au bon sens et à leurs consciences. Aucune paix ne peut être achevée avec l’oppression d’un peuple.
    - Pour qu’il y ait une vraie paix, Israël doit absolument abandonner l’idée d’une Palestine pour les juifs seulement, et accepter de vivre avec les Arabes dans des conditions égales.
    - Les Arabes doivent reconnaître le droit des juifs de vivre en Palestine.
    - Israël doit évacuer les territoires qu’il a occupés en 1967.
    - Jérusalem Est doit être ouvert à toutes les communautés et mis sous autorité palestinienne.
    - Les Palestiniens exilés de leur terre doivent avoir la permission de retourner dans leur pays.

    Les Arabes et les juifs ne doivent pas être des ennemis. Ils croient tous en Dieu, le Seul et l’Unique, respectent les mêmes prophètes et défendent les mêmes valeurs éthiques.

    Se tenir à ces croyances et valeurs, et appliquer avec sincérité les commandements sacrés qu’elles recommandent est le seul chemin de salut pour les deux peuples.

    • Je suis parfaitement d’accord avec vous : "tuer pour rien" est un des 7 grands péchés.

      Mais je suis desolé quand vous l’appliquez aux palestiniens et refusez de voir ce qu’Israel a fait depuis des decennies.

      D’abord je vous fait remarquer que le talion est autorisé en Islam. Quand Israel assassine des palestiniens et que leurs frères ripostent on crie au scandale. Par contre si un palestinien a blessé un israelien, et qu’Israel massacre 100 palestiniens on appelle cela : LEGITIME DEFENSE.

      C’est à croire que le monde est à l’envers.

      Il est bien facile pour quelqu’un qui ne vit pas en palestine de vouloir donner des leçons théoriques. Sans tenir compte de la réalité du terrain, il est illusoire de compter resoudre cette crise.

      La situation est simple : le territoire de la palestine n’appartient pas aux juifs. Les européens et autres ont aidé les juifs à s’emparer de cette terre, et à y fonder leur état. Tout cela au prix du martyre du peuple arabe qui y vivait. Dans ces conditions comment voulez - vous que ce soit toujours les palestiniens qui fassent des concessions, qui acceptent tout, ne serait - ce que pour survivre ?

      Personne ne veut parler des crimes d’Israel et on se focalise sur les prétendus crimes palestiniens. Soyons serieux ! Combien d’Israeliens ont été tués par des palestiniens ? Et combien de palestiniens par Israel ?

      Faites le calcul et vous verrez que l’action des palestiniens est une réaction desespérée de lutte contre l’envahisseur. Et nul ne peut renier à un peuple ce droit.

      Que ce soit en Afrique, en Asie ou en Amérique, beaucoup de peuples colonisés ont connus cette situation, de lutte pour leur independance

      On peut bien demander aux enfants qui ont vus leurs familles exterminées, aux femmes qui ont perdus enfants et mari, aux hommes qui ont vu leur famille anéantie, de ne rien faire, de pardonner. Mais la réalite humaine est là, claire et inexorable. C’est pourquoi Dieu a même permis le talion en Islam, tout en recommandant le pardon, dans la sourate 42.

      De grâce, si l’on ne peut pas aller combattre aux côtés de ses frères en Palestine, ou leur fournir des armes, ou faire du lobby en leur faveur ou même simplement prier Dieu, pour qu’Il ecrase leur oppresseurs, alors que l’on cesse de nous fatiguer avec ces arguments PRO - ISRAELIENS !!!

      Sans rancune.

      Un internaute

      • Cher internaute,

        Je pense que les crimes commis par L’Etat d’Israêl ont largement été détaillés dans cette rubrique et j’ai cru bon de ne pas y revenir.

        C’est vrai que dans le Coran, Dieu ordonne aux musulmans de se défendre en cas d’attaque ennemie,,mais la guerre constitue une "obligation non désirée" qui doit être menée dans le respect des valeurs morales et humaines, et à laquelle il ne faut recourir qu’en dernière instance.

        Dieu a permis la loi du talion mais dans l’equilibre des forces:15morts à gauche équivaudrait à 15 morts à droite, or l’on constate q’il y a plutôt plus de 1200 morts à droite,et donc,la loi du talion dans ce cas n’est plus respectée, c’est plutôt un génocide pour Israel mais aussi une irresponsabilité pour les dirigeants du Hamas, du fait de certains radiaux au sein de son parti et d’une mauvaise stratégie de combat. Au sujet d’Israel ne faisons pas d’amalgame,le problème d’Israel n’est pas le judaisme, religion divine mais plûtot l’ideologie sioniste des sionistes. La plupart des veritables croyants juifs considèrent le sionisme comme une idéologie contre la religion et la rejetent.

        Dans l’Islam qui signifie" paix" Dieu appelle les fidèles à apporter la paix et la tolérance sur la terre. Il demande aux gens de se conduire avec justice, sans se soucier de la race, de la langue ou de la religion et donc qu’il n’y a pas de place pour l’hostilité dans la morale prescrite par Dieu, et c’est cette morale qui prévaut dans le monde islamique et bientôt dans le monde entier que je défends et non "le Djihadiste mal compris et mal appliqué" par certains.

    • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 9 février 2009 14:54, par Maître Simozrag

      Il est pour le moins insensé de faire le parallèle entre le bourreau israélien et la victime palestinienne, entre la résistance légitime d’un peuple opprimé et les exactions d’un colonialisme injuste dont les crimes perdurent depuis 1948. Vous semblez ignorer le projet sioniste qui consiste à chasser les Arabes et à occuper leurs terres du Nil jusqu’à l’Euphrate. Les juifs eux-mêmes, vous l’avez évoqué dans votre dernier message, reconnaissent la barbarie de l’entité sioniste qu’ils condamnent sans réserve. Israël n’a pas cessé d’agresser les Palestiniens ; cette agression n’est pas seulement une attaque limitée dans le temps ou dans l’espace qu’on pourrait facilement oublier, il s’agit de purification ethnique, de massacres délibérés, d’occupation et d’annexion de territoires, de politique de terreur, d’attaques permanentes. De Deir Yassin jusqu’à Gaza, en passant par les massacres de Sabra et Chatila, Jénine, Jaballah, la destruction d’infrastructures en Cisjordanie, au Liban, Israël continue de semer la terreur dans la région sous prétexte de se défendre. Israël foule aux pieds les résolutions de l’ONU, les Pactes et les conventions internationales. Il n’a pas hésité à utiliser toute la puissance de feu de son aviation, de ses chars, de sa marine de guerre contre des populations sans défense, contre des femmes et des enfants, des malades, des innocents parmi les journalistes, le personnel des organisations humanitaires, détruisant les stocks de nourriture, les écoles, les mosquées, les maisons d’habitation. Si l’on doit se conformer aux prescriptions du Coran, tous les musulmans, Etats et peuples, doivent combattre l’Etat d’Israël afin qu’ils le mettent hors d’état de nuire. Allah a dit : « Et qu’avez-vous à ne pas combattre dans la Voie d’Allah pour défendre les opprimés, hommes, femmes et enfants dont les cris ne cessent de retentir : « Seigneur ! Délivre-nous de cette cité dont les habitants sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié et assigne-nous de Ta part un secoureur ». s4 v75

      Les Palestiniens sont des gens opprimés, écrasés qui mènent une lutte légitime pour se défendre. Leur combat est juste. Ce sont des braves gens qui, malgré le peu de leurs moyens, ne veulent pas baisser les bras devant leurs oppresseurs parce qu’ils sont convaincus de la justesse de leur cause. Ceux qui sont en tort, ce ne sont pas les Palestiniens, ce sont les agresseurs sionistes et les Etats arabes et musulmans qui n’ont pas secouru leurs frères opprimés alors qu’ils ont les moyens et les possibilités de le faire. Vous dites que Dieu invite les fidèles à apporter la paix du fait que l’Islam est une religion de Paix. Je suis d’accord avec vous, mais on ne peut construire une paix sur l’injustice. Tout comme on ne peut pas construire un édifice sur un terrain truffé de mines. Il ne peut y avoir de paix sans justice. Il faut d’abord restituer les droits à leurs titulaires, ensuite établir la justice.

      • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 9 février 2009 16:10, par Maître Simozrag

        Je veux dire : rétablir les victimes (les Palestiniens ) dans leurs droits, ensuite conclure la paix, c’est le seul moyen d’établir une paix durable. Les droits des Palestiniens sont connus, à savoir :

        - Le retrait d’Israël des territoires occupés depuis 1967, ce qui implique le démantèlement des colonies.

        - La création d’un Etat palestinien, indépendant, souverain ayant pour capitale Jérusalem.

        - Le retour des réfugiés palestiniens

  • DE NATAN QORIQ : A CROIRE QUE LES JUIFS N’ONT POINT TIRE DE LECON DE L’HISTOIRE ! : LES JUIFS SE COMPORTENT VIS A VIS DES PALESTINIENS COMME LES NAZIS TRAITERENT LES JUIFS ! AUCUNE LECON NE FUT TIRE DE CES TRAGIQUES EVENEMENTS LES SOLDATS JUIFS ACTUELS SONT TELS LES NAZIS D’HIER ! SI ISRAEL N’AVAIT PAS LES USA DERRIERE IL NE SERAIT PAS SI ARROGANT ! D’AILLEURS LES USA ONT ETE CONSTRUITS DANS CE BUT PAR LE SIONISME FASCISTE !

  • DE NATAN QORIQ : il est absolument intolérable que l’opinion internationale (les occidentaux) accepte le comportement fasciste d’Israël ! Comment se fait-il que l’ONU tolère qu’Israël refuse de reconnaître la légitimité de l’état Palestinien ? Alors que cet état existait là bas avant celui d’Israël ! Le pouvoir en place fait gober et accepter aux gens n’importe quoi ! SI LES USA N’ETAIENT PAS DERRIERE ISRAEL LA PALESTINE SERAIT LIBRE DEPUIS LONGTEMPS ! LE NOUVEL ORDRE MONDIAL MET SUR LA TOUCHE TOUS CEUX ET CELLE QUI LE DERANGE ! POURQUOI BIGARD QUI A MIS EN DOUTE LA VERACITE DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE ET A AFFIRME PENSER QU’IL S’AGISSAIT D’UN COMPLOT A T IL ETE ECARTE EN FRANCE DES MEDIAS ? POSEZ VOUS LES BONNES QUESTIONS ! A CE SUJET ET SUR LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LE COMPLOT SIONO-MACONNIQUE VOUS POUVEZ CONSULTER SUR INTERNET LA SERIE INTITULEE "LES ARRIVEES" EN TOUT 52 EPISODES DONT LE N° 37 QUI DENONCE LA COMPLICITE D’UNE PARTIE VATICAN

  • Islam et Medias : 17-Gaza à feu et à sang 4 août 2010 05:46, par l’Africain

    Hitler vous a loupé. Il aurait du massacrer cette bande d’assassins qui peuplent cette belle planète. Pour moi, pour que l’air soit respirable sur cette terre,il faut qu’on mette fin à l’existence des sionnites. Ils n’adorent que les biens de ce bas monde.Pour celà,ils sont prêts à tout pour atteindre leurs sinistres objectifs. Je me demande si ces gens sont des humains ?Peut être que ce sont des extrats terrestres ou des envoyés de satan pour détruire ce monde.