Accueil du site > Debat Islam-Christianisme > DEBATS > Lettre 8 du pasteur : Statut de Jesus selon le Coran, amour du prochain (...)
      

Lettre 8 du pasteur : Statut de Jesus selon le Coran, amour du prochain dans la Bible

Publication en ligne : dimanche 9 mai 2004, par Maître Simozrag

Dori le 20 avril 1997

Cher ami Ahmed, J’espère que vous avez bien reçu mon courrier du 18 mars. Sans attendre votre réponse, je me permets de venir encore à vous avec quelques remarques pour alimenter votre réflexion. Veuillez trouver ci-jointes quelques informations supplémentaires sur la structure numérique de la Bible.

Dieu voulant, je vais me procurer le livre "COMPUTORAH" de Moshé Katz. J’espère aussi trouver le temps de constituer un dossier complet sur ce thème afin d’en faire une conférence. Je ne manquerai pas de vous en informer, si vous le souhaitez.

Dans votre exposé "LA FOI : ses implications et ses exigences", vous avez mentionné en 6e exigence "l’amour du prochain".

Ce qui me frappe, c’est qu’il vous a fallu vous appuyer sur 2 hadiths pour évoquer cette exigence, le Coran est quasi-muet sur ce point (S49,V10 ne parle pas de l’amour du prochain, mais de la concorde entre frères). Or, l’Evangile nous révèle que Dieu lui-même est amour dans son essence. La venue de Jésus sur la terre est un acte d’amour. De plus "le prochain" ce n’est pas seulement notre frère en la foi, mais aussi l’incroyant, notre ennemi. Jésus nous dit : « Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent ». (Mathieu 5.44).

Ce que Jésus a exigé de ses disciples, il se l’est lui même appliqué lors de sa crucifixion en déclarant : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font » (Luc 23.34).

Vous comprenez, je pense, pourquoi l’Islam est pour moi une terrible régression par rapport à la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Cette Bonne Nouvelle a sa source dans l’amour de Dieu pour nous, sa création .

Bien cordialement,

Yves Goasguen

TEXTE JOINT

Nabi Issa ?

Pour de nombreux musulmans, Jésus est "Nabi Issa", c’est-à-dire un prophète (ou envoyé) parmi beaucoup d’autres. En utilisant le terme de "Nabi", les musulmans évitent ainsi soigneusement les expressions coraniques qui indiquent clairement que Jésus n’est pas un prophète comme les autres. Le Coran fait référence à Jésus plus de 90 fois dans 15 sourates différentes. Le nom "Issa", transcription en arabe du grec "Ièsou", apparaît 25 fois, associé à l’expression "fils de Marie" à 16 reprises.

Assurément, Jésus est un Nabi, le Coran l’affirme en 2.136, 4.163, 19.30, 33.7. Cette fonction , cette charge, il la partage avec beaucoup d’hommes de Dieu, tels Noé, Abraham, Moïse et David.

Mais Jésus est aussi le seul à être qualifié dans le Coran de "fils pur"(19.19), "Parole de Dieu"(4.171), "Esprit de Dieu"(4.171), le "Messie" (3.45, 4.157, 172), "miséricorde de la part de Dieu"(19.21) "signe au sujet de l’Heure" [du jugement] (43.61). De nul autre prophète, il n’est dit qu’il est "illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah" (3.45).

A la lumière de ce qui précède, on comprend que beaucoup de musulmans sincères, ayant pris plus au sérieux leur Coran que les déclarations de leurs marabouts, ont cherché à savoir pourquoi le Messie est un prophète différent de tous les autres, unique tant en ce qui concerne son message (l’Evangile) qu’en ce qui concerne son oeuvre passée (miracles, guérisons, prophéties, crucifixion, résurrection et ascension ) et actuelle (aujourd’hui il sauve, guérit, baptise du Saint-Esprit, et intercède pour l’Eglise en tant que souverain et sacrificateur dont le sacerdoce demeure intransmissible).

Yves Goasguen, CCE, B.P. 12 DORI Jérémie Diasso, ONEA, B.P. 17 DORI


35 Messages de forum

  • Bonjour !

    Je tiens à vous faire part de ma déception sur les affirmations que vous portez sur le Prophète Issa alayhi salam que la paix soit sur lui . Tout d’abord il n’a pas été crucifié et ce que vous ommettez dans vos propos et qui sont sources du coran comme vous en avez cité plus haut il est dit je cite : " Ô fils d’Israël je suis le messager envoyé pour vous confirmant la Thora et annonciateur d’un messager après moi nommé Ahmed , lorsqu’il est venu avec les signes évidents( allusion à ses miracles) ils affirmèrent ceci n’est que sorcellerie manifeste".

    Vos ancêtres ont choisit le dimanche ( jour du début de la création ) comme jour du seigneur les juifs ont choisit le samedi comme jour de repos et les musulmans ont eu le vendredi ( dernier jour de la création ) alors que toutes les religions ont eu pour jour du seigneur celui du Rappel d’Allah le vendredi , il n’a pas été crucifié mais bel et bien élevé la veille de sa crucifixion le corps étant pris par une autre âme , vous être trop basés sur ce que vous voyez . Sachez aussi que Issa reviendra pour combattre le Faux Messie allez voir un peu du côté du Vatican ce qui s’y prépare vous serez surpris et époutousflé ! Je n’irais pas plus loin car je terminerai sur ceci : Allah ne pardonne pas à celui qui l’associe car nul ne lui est égal et Mohamed paix et bénédiction sur lui est son messager le sceau des prophètes LA ILA ILALLAH OUAHDEHOU LA CHERIKALA OUA MOHAMED ABDOUHOU OUA RASSOULOUHOU

    SALAM ALAY MA TABA3A EL HOUDA [ PAIX A CELUI QUI SUIT LA GUIDEE ]

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous mais pourriez vous m’en dire plus sur ce qui se passe au Vatican ?

      Je suis musulmane et cela m’intéresse beaucoup j’aime comprendre sent remettre ma foi en cause elle est trop grande et Allah seul le sait

      Merci

    • Vous devriez apprendre à mieux connaître la religion chrétienne : la Bible est un livre saint et tout l’ancien testament annonçe la venue du Christ fils de Dieu. Je cite :"moi, Daniel je vis apparaître dans les nuées comme un fils d’homme auquel il fut donné gloire et domination..." Le christianisme est une religion extrèmement riche et complexe bien plus que l’islam qui est, à mes yeux une version simplifiée du judaîsme. Permettez moi de citer un autre passage du nouveau testament :"celui-ci est mon fils bien aimé, écoutez le".(parole pronnonçée par Dieu notre Père lors du baptême de Jésus). Le christ est le messie fils de Dieu et non pas un simple prophète. Et Mahomet ne l’égale en rien. J’ai été très choquée lorsque j’ai lu le coran pour la première fois : c’est un ouvrage qui nie les droits des femmes(polygamie, maltraitance...) et dans lequel le libre arbitre, droit le plus fondamental de l’Homme est absent. L’Homme n’est pas esclave de Dieu, car crée à son image. L’Homme est enfant de Dieu.

      • La Bible est truffée de contradictions et d’erreurs. La Parole de Dieu y est mélangée avec celle des hommes. Le Coran est plus authentique et plus fiable. Si la Bible n’était pas corrompue, Dieu n’aurait pas révélé le Coran, ce serait superflu. C’est justement à cause des altérations de la Bible que Dieu a rétabli la vérité dans le Coran. Il existe d’innombrables preuves sur l’origine divine du Coran. Le « fils d’homme » vu par Daniel est le prophète Mohammed (Paix et Salut sur lui). Puisqu’il est communément admis, et par les chrétiens eux-mêmes, que Jésus (Paix et Salut sur lui) est désigné par le titre « Fils de l’homme » et non pas fils d’homme. De plus c’est Mohammed qui eut la domination, ce n’est pas Jésus. Le terme « mon fils » est à prendre dans un sens figuré, Dieu n’a pas de fils. « Dieu s’est donné un fils », affirment-ils. Loin de Lui un tel blasphème. Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre Lui appartient, et tout lui est soumis » s2 v116 « Ils disent : Dieu s’est donné un fils. Quel blasphème impie proférez-vous ! Peu s’en faut que les cieux ne se fendent à ces mots, que la terre ne s’entrouvre et que les montagnes ne s’affaissent, du fait qu’ils ont attribué un enfant au Tout Miséricordieux, alors qu’il ne convient nullement au Tout Miséricordieux d’avoir un enfant ! » s19 v88,92

        L’Islam est la Religion d’Abraham basée sur le monothéisme pur. Vous dites que Mohammed n’égale en rien Jésus ; en ce qui me concerne, j’ai une autre vision de la religion et des Prophètes, je n‘oppose nullement l’un à l’autre et ne fais guère de comparaison ni de classification entre eux, à la manière d’une équipe de sport. Les Prophètes sont certes différents et cette différence obéit d’abord à la volonté de Dieu, ensuite aux exigences de leurs missions respectives, de leurs époques et de leurs peuples. La diversité de cultures, de comportements et de mentalités implique une diversité de modèles et c’est à travers les prophètes que cette diversité de modèles s’est manifestée aux sociétés humaines. Certains trouvent en Mohammed une exemplarité plus facile à suivre que celle de Jésus et inversement. La foi en un Dieu unique, Créateur et Juge demeure à jamais le fondement inébranlable. Il est donc faux de prétendre que tel prophète serait mieux que tel autre ou tel messager serait plus apte ou plus parfait pour l’exemplarité que tel autre. Ces appréciations ne relèvent que d’Allah Seul, le Dieu unique. Il nous appartient de les aimer tous, et de n’avoir aucune attitude sélective ou partisane à l’égard de l’un ou de l’autre. La seule exception à cette règle est que le Prophète de l’Islam a été envoyé à toute l’humanité. Libre à vous de ne pas le reconnaître et c’est cette position que les chrétiens regretteront certainement et qui risque de leur coûter cher.

        Sans doute, une seule lecture du Coran est nettement insuffisante, vous ne l’avez donc pas bien compris. Car, il y a des versets équivoques et d’autres, même s’ils sont clairs, ne peuvent être compris qu’en tenant compte du contexte de leur révélation. La polygamie répond au contexte de l’époque où les gens prenaient des épouses sans limites, ce qui est d’ailleurs le cas des prophètes hébreux, Abraham, David, Salomon. Le Coran a mis fin aux abus en limitant le nombre d’épouses et en posant des conditions rendant quasiment impossible la polygamie.

        • Le christianisme,au même titre que l’islam prône l’existence d’un Dieu unique en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-esprit : nous ne sommes en aucun cas polytheistes ! Nous n’attribuons pas à Dieu des associés : la trinité révèle les multiples facettes d’un Dieu unique et Tout-puissant et est une preuve de son amour incommensurable. Je pense que beaucoup de musulmans se perdent dans ce mystère de trinité et ne le comprenant pas, ils préfèrent le rejetter ou le mépriser l’assimilant à tort à de l’idolâtrie. Jésus est une des trois facettes de ce Dieu Unique. Rien ni personne n’égale le Très-Haut. Avez-vous lu la Bible ? En ce qui me concerne, je me suis procuré le Coran et je le consulte régulièrement. L’essentiel n’est-il pas de croire au Dieu Unique ? Tous les temps ont été accomplis par le Christ : alors, pourquoi Mahomet ? Par sa crucifixion Jésus a offert la rédemption à quiconque croit en Lui. La perspective d’un Dieu compatissant, humble et proche des hommes jusqu’à la mort est-elle si difficile à accepter ? Pourquoi le Coran ayant été rédigé bien après la mort de Mahomet ne contiendrait-il aucune erreur ? Personellement, j’ai relevé dans le Coran un nombre incalculable de contradictions et d’ignominies(le droit de frapper ses épouses, invectives contre les chrétiens et les juifs,insultes même...) . Comble du blasphème vous insinuez que Dieu maudit !! Dieu aime TOUS les êtres humains et ne se venge PAS !!! Dieu ne s’abaisse pas aux faiblesses humaines telles que la jalousie ou la vengeance ! Le paradis est une grâce et non un mérite. Dieu aime autant le saint que le criminel !

          • L’islam ne prône pas l’existence « d’un Dieu unique en trois personnes » ; Dieu en Islam (Allah) est un Dieu unique, indivisible et sans associés. Rien et personne ne participe à la divinité de Dieu.

            Le principe de l’Unicité de Dieu (tawhid) s’oppose diamétralement au dogme de la Trinité, au demeurant contraire aux enseignements de Jésus (Paix et salut sur lui), puisque, comme vous le savez, ce dogme ne vit le jour qu’au concile de Nicée en 325 sous la pression de l’empereur romain Constantin 1er. Oui, J’ai lu la Bible et je la consulte très souvent. Jésus a annoncé Mohammed et celui-ci a rendu témoignage de Jésus, toute la vérité est là, malheureusement les mauvaises traductions et interprétations l’ont déformée.

            Aussi, le Coran a-t-il corrigé les fausses théories de la crucifixion et de la rédemption. Je sais qu’il est difficile de vous convaincre sur ce point, mais la vérité est que la prétendue mort de Jésus sur la croix n’est qu’une vue de l’esprit. Vous me demandez si « la perspective d’un Dieu compatissant, humble et proche des hommes jusqu’à la mort est-elle si difficile à accepter ? ».

            Non, elle n’est pas difficile à accepter, mais c’est invraisemblable, c’est un piège dans lequel les chrétiens se sont fait prendre malheureusement.

            On a menti aux chrétiens, on leur a échafaudé des théories et falsifié les Ecritures de manière à faire concorder les prophéties de l’Ancien Testament avec ces théories et à leur faire croire que la crucifixion du Messie, prévue par les textes anciens, entraîne le rachat, le salut de l’humanité, mais en fait ce n’est qu’un montage, des manœuvres diaboliques. C’est pourquoi Dieu « Compatissant » s’est empressé de nous informer sur le danger de ce complot satanique. Malheureusement, les chrétiens persistent dans l’erreur ; Que Dieu les guide dans le droit chemin !

            Le Coran a été révélé à Mohammed et simultanément appris par cœur et inscrit par les scribes sur divers supports (parchemins, pierres, omoplates, etc). Quand on ne comprend pas le Coran, on y voit des contradictions et des incohérences, alors que le Coran est le contraire de ce que vous croyez. Les invectives contre les juifs et les chrétiens (pas tous d’ailleurs)s’expliquent par le fait que ces derniers s’étaient élevés contre le Coran alors qu’ils devraient être les premiers à le soutenir, surtout contre les païens de la Mecque à cette époque.

            « Le droit de frapper ses épouses », découle d’une interprétation erronée du verset 34 de la Surate 4. Le verbe « dharaba » a plusieurs significations, il s’agit donc d’un verset équivoque dont l’interprétation et l’application doivent être subordonnées (et conformes) aux dires et à la tradition du prophète Mohammed. Or, le prophète n’a jamais battu une femme, mieux encore, il interdit aux hommes de battre leur femmes en leur disant "comment pouvez-vous les battre et avoir en même temps des relations conjugales avec elles". Le Prophète n’a pas cessé de recommander la bonté et la douceur envers les femmes.

            Dieu maudit Satan et ses acolytes qui déclarent la guerre à Dieu. Sinon Dieu fait tout pour sauver Ses serviteurs et Il est extrêmement Miséricordieux et Compatissant ; Oui, la Grâce de Dieu est immense, Dieu ne se venge pas. Il aime tous les êtres humains. « Le Paradis est une grâce et non un mérite », je suis d’accord avec vous.

            • salutations fraternelles e0 tous les lecreuts de chretiencontac.je suis si beni d avoir eu le temps de lire ce merveilleux temoignage , deja le pasteur et son epouse qui vont dans leur premiere mission et qui rencontre une grande difficulter dans l eglise auquel ils avaient choisies de passer le culte et la DIEU TOUT PUISSANT prend le temps part cette occasion de rammener un couple qui depuis des anne9e etais forcer de se separer e0 cause de la guerre malgres tout ce temps ils ont garder leurs amours au font de leurs coeur tout les deux et je pensse que certainement leurs amour etais si vrai et comme notre pere est amour il etais oblige9 de ramener se couple car e0 l interieur de leur coeur je croit que notre grand DIEU etait tres impressionner par le vrai le leur coeur et e0 fini par les ramener mais dans sa presence comme pour dire j ai besoin de gens comme vous dans ma maison pour temoigner ma verite9 car l amour triomphe toujour etc.merci au seigneur Dieu tout puissant gloire e0 toi pour l eternite9 et je vais dire e0 ce couple temoigner son amour partout ou vous etes jusqu a la fin de vous jours sur cette terre rempli de haine .et pour le pasteur et son epouse courrager et soyer toujour disposer e0 faire sa volonter car qui sais un jour ce sera lui meme qui viendra vous visiter bien qu il reste present.

            • Bonjour

              1-Vous dites que cela est une traduction erronée du verset 34 de la Surate 4. Le verbe « dharaba » a plusieurs significations, il s’agit donc d’un verset équivoque dont l’interprétation..pouvez vous nous donner la veritable traduction et son interpretation correcte selon vous ? 2-Pourquoi vous dites que le paradis n ’est que grace et non un merite alors que ce sont nos oeuvres qui nous feraient gagner ce paradis notammebt les plus hauts lieux et en fonction de notre merite ?

              • Bonjour,

                Effectivement le verbe « dharaba » a plusieurs significations parmi lesquelles : voyager (dharaba fil ardhi), rupture, faire la grève (idhrab), cesser de parler à quelqu’un, lui tourner le dos, abandonner, fuir une personne ou un lieu, etc.

                1-Dans le verset en question, je ne pense pas qu’il puisse s’agir de coups car si c’était le cas, le Prophète (Paix et salut sur lui) en ayant interdit à quiconque de battre sa femme, aurait contredit ledit verset ; le Prophète a dit : "Ne battez pas les servantes d’Allah". Dans un autre hadith : "Comment l’un de vous bat son épouse comme on bat un esclave puis il partage le lit avec elle le soir ?"

                2-J’ai interprété un hadith selon lequel le Paradis n’est pas un mérite mais une grâce. Nos actions ne sont qu’un moyen, une cause. Nous les avons accomplis et y avons été conduits par la grâce d’Allah. Sinon ces actions, somme toute dérisoires et éphémères, ne sauraient jamais être le prix d’un Paradis aux délices et aux merveilles éternelles.

          • Salut tout d’abord je tenais à vous dire que le Prophète Mahomet(Paix et Salut sur lui) était un pur illetré.Les versets du coran s’apprenaient par coeur ou s’écrivaient sur des papurus ou des peaux d’animaux(moutons,chèvres, boeufs, etc.) Dieu est certes Amour mais aussi colère. Pourquoi vous chatie-t-Il pour vos péchés ? Pourquoi coulez-vous des larmes pour un parent décédé alors que vous savez qu’il doit aller au paradis ? Pourquoi Dieu a t-il crée l’enfer à moins que vous me dites que l’enfer n’existe ? Qui sont ceux qui iront en enfer ? Dieu amenera-t-Il des âmes en enfer ? Dans ce cas Dieu est-il seulement Amour ? Pourquoi avez-vous souvent peur de mourir. Pourquoi demandez-vous aide à Dieu face à un "ennemi" ? Montrez nous dans la Bible la trinité. Relisez encore le coran, la thora et l’évangile peut-être que vous serez éclairés.

            • Bonjour à tous,pour ma part je ne voudrais pas avancer des raisons avec mon intelligence pour pouvoir vous convaincre de quoi que ce soit car la bible me dit que la foi que j’ai ne viens pas de moi même mais de Dieu.la question la plus fondamentale que nous devrions nous posé est celle de savoir où irions nous lorque nous abandonnerons nos corps terrestre ?moi je ne sais pas ce que le coran vous garantis,parcontre la bible au travers de la personne de Jésus me dit "EN VERITE EN VERITE JE VOUS LE DIS,CELUI QUI ECOUTE MA PAROLE ET QUI CROIT EN CELUI QUI M’A ENVOYé,A LA VIE ETERNELLE ET NE VIENT POINT EN JUGEMENT,MAIS IL EST PASSé DE LA MORT A LA VIE.Jean5,24.c’est un choix simple que nous somme appelé a prendre si oui ou non nous voulons suivre Jésus.jamais il ne t’obligera a le faire,mais sache une chose,qui que tu sois Jésus t’aime et son désir c’est faire de toi un enfant de Dieu.Que le Seigneur vous bénisses

              • Bonjour, J’en conviens mais il faut s’entendre sur ce que signifie : "suivre Jésus".

                1- Suivre Jésus, c’appliquer ses enseignements et parmi ceux-ci figure l’annonce de la venue du Prophète Mohammed (Paix sur lui).

                2- Suivre Jésus, c’est ne pas le prendre pour Dieu ni pour fils de Dieu.

                3- Suivre Jésus c’est aimer son prochain et s’abstenir de perpétrer des massacres.

                4- Suivre Jésus c’est ne pas lui faire porter ce qu’il ne peut pas porter ni lui faire dire ce qu’il n’a pas dit.

                Je ne m’en tiens qu’à ces exemples, autrement dit la liste est longue.

        • Merci... Tout simplement merci !

      • Salut, avez-vous vraiment lu le coran à coeur ouvert sans être figée sur une idée préconçue de l’islam ? L’homme n’est pas esclave de Dieu alors pourquoi ne pratiquez-vous pas le fétichisme si vous pensez que cela irait à l’encontre de votre créateur ? Pourquoi demandez vous subsistance à votre créateur si vous pensez les avoir par votre propres forces ? Losqu’on dit l’homme a été crée à l’image de Dieu, ne vous arrêtez pas seulement à une simple lecture mais méditez souvent dessus. Ne vous souvenez-vous pas que le premier homme crée par Dieu se nommait "Adam" Avez-vous cherché à savoir ce que signifiait ce nom ? En hébreu ou en Latin cela se dit "Adamaüs" ce qui signifie : celui qui vit éternellement. Oui en réalité l’homme vit éternellement vous vous en étonnerz peut-être. L’âme est l’essence même de la vie et elle vit éternellement comme Dieu. Dieu est créateur et l’homme crée ou invente des choses. Je ne ferai pas trop de leçon dessus mais je vous exhorte à vous cultiver davantage sur ces thèmes.J’espère vous avoir pousser à plus de recherches dans le monde de la religion. Si l’homme est enfant de Dieu pourquoi en adorez-vous un qui est votre semblable en déhors de Dieu ? Pourquoi n’adorez vous pas Moïse, Salomon,Noé,Abraham et les autres éminents messager de Dieu ? Pourquoi ne vous adorons-nous pas ? Tout simplement parce qu’il ya un Dieu suprême qui nous suit dans nos faits et gestes.

  • Un pasteur a mis mal a l’aise plusieurs musulmans en leur posant la question suivante : qu’est ce qu’un prophète ne ferait jamais ?? les musulmans répondaient toujours qu’un prophète ne ment pas or Jésus affirme qu’il est le fils de Dieu .... Suite à cela plusieurs musulmans se sont convertis et on accpeter Jésus comme unique sauveur ... Sur la mosquée a Jérusalem il y a une inscription "Dieu n’a pas de fils" et sur le tombeau il y est écrit "il n’est plus ici il est ressuscité" je crois que Jésus est ressuscité d’entre les morts et que c’est le SEUL ami dans la vie qui reste fidèle droit et qui ne nous laissera jamais seul

    • Non vous faites fausse route et ce que vous avancez est faut Jésus est un prophète tout comme Moïse, Mohammed, Abraham et les autres

      A l’exception c’est que nous les musulmans nous reconnaissons Jésus mais vous vous ne reconnaissez pas notre prophète Mohammed

    • Certes, les prophetes ne mentent pas, et Jesus non plus, ce sont des gens qui fabriquent des mensonges a propos de Jesus, fils de Marie. Que les chretiens lissent le Coran, et puis il leur sera plus facile de comprendre la Bible, car la Bible telle qu’elle est actuellement est un amas de contradictions et des mensonges a propos de Jesus, fils de Marie. Il n’y a pas que Jesus qu’on appelle fils de Dieu, il y a d’autres prophetes aussi. Lisez le Coran, et qu’Allah quide ceux qui ils veut guider, et qui le meritent.

    • Salut, vous vous cantonnez à vos livres reçus sans vous ouvrir aux autres livres saints. Si vous êtes véridiques alors faites sortir de la bible un seul verset où Jesus(Que Dieu l’Agré) affirme être dieu et que l’on l’adore ainsi. Montrez encore un autre verset où il demande de prendre sa mère Marie comme divinité. Lisez aussi Bernabé chapitre 96 et 97 si vous êtes véridiques. Lisez aussi le livres des actes verset 27 à 29 dans lesquels les disciples de Jésus seront appelés pour la première fois "chretiens" par des les adorateurs de la déesse Astatie à Antioche. N’est-il pas écrit dans la bible frappez et l’on vous ouvrira ? Alors chercher la connaissance et vous trouverez.

  • Je ne comprends pas pourquoi tant d’interrogation sur une question qui me semble si simple. Jésus est fils de Dieu de manière métaphorique puisque Dieu l’a créé sans père. Jésus est donc dôté de l’esprit saint dès sa naissance ce qui lui permet de connaître la réalité absolue sans avoir à la découvrir. L’homme est à l’image de Dieu par son esprit qui peut devenir saint comme l’est l’esprit de Dieu. Ainsi, lorsque nous atteignons l’esprit saint, nous rejoignons l’amour de Dieu et devenons sa parole, puisque ses choix, sa science et sa création sont vérités, nous le rejoignons en vérité et faisons son désir.

    Mohammad, paix et bénédiction de Dieu soit sur lui, n’est pas né avec l’esprit saint, contrairement à Jésus. Il l’a obtenu avec le temps. Il a ainsi réalisé l’ascension. Il est devenu parole de Dieu, qu’il nous a transmis dans le coran, faisant ainsi la volonté de Dieu. Si bien, que tous ceux qui atteindront l’esprit saint après lui, ne pourront ajouter à ses propos.

    Nous devons donc suivre le dernier prophète, mohammad, puisque, contrairement à Jésus nous naissons d’un père, sans saint esprit ; nous devons donc rejoindre l’amour de Dieu et son saint esprit.

    "La jeuneur, à la fin du ramadan, est satisfait de 2 choses, la première, d’avoir réussit son jeune, la deuxième, d’avoir rejoint son seigneur", je vous le souhaite.

    "TOUT LE MONDE CROIT SAVOIR ET PERSONNE NE SAIT VRAIMENT. TOUT LE MONDE DOIT APPRENDRE A S’ECOUTER POUR SAVOIR VRAIMENT"

  • étant que croyant et musulan, je dois vous dire,cher monsieur , qu’avant de faire la comparaison entres les livres sacrés, il faut d’abord les comprendre. Or, tout le monde peut traduire et comprendre à sa manière. En ce qui me concerne j’ai lu le coran, je l’ai lu avec amour. Après cette lecture , j’ai remarqué que j’avais un besoin d’aider et d’aimer mon prochain. Dieu nous demande juste de l’aimer comme on aimerait nos pères et nos mères. Je vous souhaite d’avoir un coeur plus serein pour pouvoir comprendre les messages divin. Karim HACIANE

  • De Natan Qoriq : l’image de Jésus donnée dans le christianisme est loin de celle du Jésus historique qui était juif et non chrétien, qui ressemblait à un arabe et pas à un occidental, qui priait à la synagogue et pas dans les églises, qui ne se nommait pas "christ" (terme grec), qui ne vénérait ni Marie la vierge, ni la croix, ni la trinité, ni les saints ! La religion chrétienne est la religion des romains ennemis de Jésus et pas la sienne ! De plus le christianisme n’est pas une religion réellement monothéiste mais un paganisme gréco-romain axé sur un culte solaire ! il falllait le dire !

  • La bible nie la divinité du christ Les passages qui vont suivre , prouvent que Jésus ne fut que le messager de Dieu, on ne trouve jamais un passage dans la bible ou Jésus affirme être Dieu , mais malheureusement , certaines personnes essaient d’interpréter les textes à leur guise afin de prouver la divinité de Jésus , Cliquez ici pour lire la réponse à la plupart des passages bibliques interprétés pour diviniser Jésus. la bible affirme que Jésus n’est pas un être divin : 1)Textes ou Jésus affirme que Dieu est son Dieu :: "Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." jean 20.17

    )textes ou le christ affirme qu’il n’est qu un homme : "Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a point fait." jean 8.40 "Quoi ? leur dit-il. Et ils lui répondirent : Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple" Luc 24.13 "Hommes Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes ;" actes

    3)textes ou Jésus prie Dieu : "Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria." marc 1.35 "Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait." Luc 5.16 "En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu." Luc 6.12 " Un jour que Jésus priait à l’écart, ayant avec lui ses disciples, il leur posa cette question : Qui dit-on que je suis ?"Luc 9.18 "Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples." Luc 11.1 "Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier. mathieu" 26.36 "Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux." mathieu 26.39

    4) Textes disant que Dieu est plus grand que le christ : " Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père ; car le Père est plus grand que moi." jean14.28 " Un chef interrogea Jésus, et dit : Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui répondit:Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul." Luc 18.18 ,19

  • Bonjour

    Comment interprétez vous la sourate 4 verset 34 qui autorise de frapper ou de corriger son épouse en cas de désaccord avec cette dernière. ? Pourquoi les femmes ont t elles. Ce sentiment d infériorité et ce des le bas âge en Islam ?

    • Bonjour, j’ai déjà précisé que le verbe "frapper" a plusieurs significations. Premièrement, à supposer que le mot "frapper" signifie porter des coups, cette sanction hypothétique ne doit intervenir qu’en dernier recours après l’avoir exhortée et ignorée.

      Deuxièmement, le Coran ne contient pas de versets indiquant que la femme est inférieure à l’homme. Bien au contraire, en Islam, la femme est l’égal de l’homme en droits et en devoirs. C’est plutôt certaines mentalités et coutumes qui ont asservi la femme en faisant d’elle un être inférieur. Sur cette question, je vous remercie de vous référer à mes écrits sur les droits de la femme.

      • Bonjour,

        Essayerez vous de donner une autre explication à un mot pourtant très clair et sur lesquels un bon nombre de musulmans s’appuie pour battre leurs femmes ? Et pourtant les significations sur dharaba sont nombreuses comme celles ci : le COUP كتلة كثة, جرعة من مسكر, مبلغ متوجب دفعه, خطوة مفاجئة, ضربة موفقة, ضربة le COUP DE POING لكمة, ضربة عنيفة, ضربة, وكزة le FRAPPE ضرب, صك العملة, قرع, ضرب العملة, تربيت, ضربة le BATTEMENT ضرب, صفعة, خفقة, طرقه, ضربة, خفق la CLAQUE صفقة, كلب, طقطقة, ضربة, صفعة, كف le COUP DE TORCHON ضربة si comme vous le dites le verbe « dharaba » a plusieurs significations parmi lesquelles : voyager (dharaba fil ardhi), rupture, faire la grève (idhrab), cesser de parler à quelqu’un, lui tourner le dos, abandonner, fuir une personne ou un lieu, etc. pourquoi l’une de ses significations ne figure t’elle pas dans votre livre à la place du mot "frappez ou corrigez" sans pour autant changer le verbe "dharaba" et en sachant que ce sont des experts qui font la traduction ?

        • Tout d’abord, il n’est pas bon musulman celui qui bat sa femme pour quelques raisons que ce soit. En effet, le Coran accorde une place importante à la femme. Par exemple : "Et comportez-vous convenablement envers elles" Sourate 4, Verset 19

          En cas de dispute familiale, le Coran exhorte le mari à traiter gentiment son épouse et à tenir compte de ses côtés positifs. Si le différend a pour origine le comportement de la femme, son époux la raisonner. Quand l’épouse est raisonnable, cette mesure suffit. Dans les cas où le problème persiste, le mari peut manifester son mécontentement d’une autre façon, par exemple en dormant dans un lit séparé. toutefois, il y a des cas extrêmes où la femme continue délibérément de mépriser son époux et de négliger ses devoirs conjugaux. Dans ces conditions, l’époux peut finalement recourir à titre très exceptionnel à la sanction d’une frappe légère sur le corps, mais jamais sur le visage, ce qui est plus une mesure symbolique que punitive.

          Le Coran a bien précisé qu’avoir recours à cette mesure extrême et exceptionnelle considérée comme le moindre de deux maux (l’autre étant le divorce), est sujet à des restrictions explicites.

          Elle ne doit pas être sévère au point de causer des blessures ou même de laisser une marque sur le corps.

          C’est la même définition qu’ont donnée les juristes musulmans il y a plus de 1400 ans. Dans plusieurs paroles, le Prophète a découragé son utilisation, aussi légère soit-elle. “Ne frappez jamais les servantes de Dieu (les femmes)” a dit le Prophète, qui a démontré cette noblesse dans sa propre vie conjugale.

          En répétant l’exhortation coranique sur le bon traitement envers les femmes, le Prophète Mohammad (Paix et Bénédiction sur lui) a clairement énoncé que “les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs (dans leur conduite) envers leur famille et je suis le meilleur d’entre vous (dans ma conduite) envers ma famille”.

          En outre, le Coran prescrit la gentillesse envers les parents, particulièrement les mères. Les musulmans apprennent que “le Paradis se trouve aux pieds des mères”.

          En tant que soeur dans la foi : Le Prophète a recommandé la gentillesse, l’attention et le respect des femmes en général car elles sont les soeurs des hommes. L’Islam a été la première religion monothéiste à admettre l’indépendance financière totale de la femme, à lui accorder des droits codifiés.

          “Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“. Rapporter par Tirmidhi.

          Le Prophète (psl) a dit aussi : "N’honore les femmes qu’un homme digne, et ne les humilie qu’un homme ignoble"

          • Bonjour , Cette permission de la violence que vous reconnaissez dans les cas d’extrême situation n’est t’elle pas cette même violence sur laquelle se reposent certains extrémistes pour commettre des attentas tels que nous les avions vécu dernièrement en France ?Un attentat contre des valeurs pourtant universelles telle que la liberté d’expression qui elle même est pourtant revendiquée et enseignée par le Coran ? Certains justifieront cela par des blasphèmes à l’encontre du prophète mais les juifs et chretiens pourtant concernés ne réagissent pas de la même façon,Comment expliquer cette différence de comportements entre gens du livre et musulmans aujourdhui ? comment expliquer cette montée de violence dans le milieu musulman de nos jours ? Malgré les appels à ne pas faire d’amalgame entre terroristes et musulmans pourquoi les gens ont t’ils l’impression que le Coran en définitive enseigne ou encourage la violence ?

            • Bonjour,

              Pour débattre sur ce sujet, je vous prie d’indiquer votre identité et de préciser exactement dans quel cas la violence serait, selon moi, autorisée en Islam.

              • Bonjour, Vous avez dit : Dans ces conditions, l’époux peut finalement recourir à titre très exceptionnel à la sanction d’une frappe légère sur le corps, mais jamais sur le visage, ce qui est plus une mesure symbolique que punitive. A quoi une frappe legere qu’on peut considerer comme une caresse peut elle avoir comme impact sur son epouse ? Vous n’êtes pas sans savoir que tous les hommes n’ont pas la même force et qu’une tape même légère chez l’un peut être considéré plus forte chez l’autre, tout est une question de sensibilité et de force physique surtout quant on sait que certaines femmes peuvent justifier du moindre geste pour dramatiser ! Aussi comment interpretez vous cet hadith de Aicha : "Muhammad ibn Qais rapporte que Aicha a dit : "C’était mon tour de passer la nuit avec le messager d’Allah. (...) Il s’allongea jusqu’au moment où il pensa que j’étais endormie. Il prit alors son manteau, mit lentement ses souliers puis ouvrit lentement la porte, sortit, et la referma légèrement. Je couvris alors ma tête, mis mon voile et sortis, suivant ses pas jusqu’à ce qu’il arriva à Baqi’. Il se tint là debout assez longtemps, leva ses bras à trois reprises, puis se retourna. Je fis donc demi tour. Mais il accéléra sa marche, alors je fis de même. Puis il commença à courir, et je me mis à courir aussi. Nous arrivâmes à la maison, moi un peu avant lui. Alors que je m’allongeais sur le lit, il entra dans la maison, et dit : ’Pourquoi es-tu essoufflée Aïcha ?’ Je dis : ’Ce n’est rien.’ Il dit : ’Dis-moi ou Dieu m’informera.’ Je lui dis alors toute l’histoire. Il dit : ’C’était donc ton ombre que je voyais devant moi ?’ Je dis oui. Alors il me poussa violemment à la poitrine, ce qui me fit mal, et dit : ’Pensais-tu qu’Allah et son Apôtre t’auraient traitée injustement ?’" de Sahih Muslim livre 4,

                Au debut vous aviez dit que c’etait une mauvaise traduction ensuite vous justifiez ce mot en avancant que cela veut dire une frappe lègère , laquelle version doit t’on retenir ?

                Une fois de plus pourquoi sur plus de 10 significations de ce mot, est-ce le sens de "frappez les" qui a été retenu ?

                Pourquoi Dieu l’Omnipotent a donné le sens "frapper"=taper symbolique, en sachant que cela preterait à confusion sachant qu’il sait que des hommes qui cherchent a taper leurs femmes c’est pas çe qui manque, et parfois ces derniers non même pas besoin de prétexte ni d’autorisation pour le faire.

                Jules Ikewe

                • Quoi qu’il en soit, il faut relativiser ce verset et ne pas le considérer comme la porte ouverte à une violence gratuite et injustifiée de l’époux à l’égard de son épouse.

                  En outre, j’ai affirmé à plusieurs reprises que le Coran regorge de commandements qui imposent de traiter sa mère, sa sœur ou son épouse avec beaucoup d’amour, d’égards et de respect. Si bien qu’un homme qui respecte tous ces versets, ne songera pas à utiliser la force contre son épouse.

                  Il faut également savoir que les versets du Coran doivent être lus et interprétés les uns par rapport aux autres. Ils sont imbriqués comme les maillons d’une chaine. On ne doit donc pas extraire un seul verset de l’ensemble du Livre pour en dégager une interprétation. Autrement dit, seule une lecture globale du texte coranique permettrait d’en saisir le véritable sens.

                  Vous dites que tous les hommes n’ont pas la même force ou la même conception d’une frappe légère de même que les femmes ont un penchant à la dramatisation. Vous soulevez également un Hadith qui relate une dispute entre le Prophète (psl) et son épouse Aïcha à l’occasion de laquelle il l’aurait poussée. Vous écrivez ce Hadith comme suit : "Alors il me poussa violemment à la poitrine, ce qui me fit mal (...)"

                  Tout d’abord, selon ma traduction, le terme violemment ne figure pas dans le récit originel du Hadith. Il s’agit d’un ajout du traducteur.

                  En effet, la véritable traduction est la suivante : "Il m’a poussée à la poitrine et ce geste m’a fait mal"

                  En arabe Aïcha a dit « lahadani » c’est-à-dire "il m’a poussée", "lahdatene awja’atni" ; c’est-à-dire, ce geste m’a fait mal.

                  Je note toutefois que Aïcha a dit « ça m’a fait mal » mais elle n’a pas dit, par exemple "ça m’a fait mal à la poitrine". L’on peut donc interpréter ou comprendre cette phrase "ça m’a fait mal" comme "ça m’a touchée" ou comprendre tout simplement comme "ça m’a fait mal au cœur" ou "ça m’a heurtée".

                  En réalité, seul Dieu sait ce qui s’est réellement passé, mais il faut savoir que de nombreux Hadiths relatent que le Prophète (psl) n’a jamais levé la main sur une femme, et c’est Aïcha et bien d’autres femmes qui ont rapporté ces Hadiths.

                  Enfin, il est bon de rappeler qu’avant d’être un Prophète, Mohammed (psl) était un être humain avec tous les traits que cela implique parmi lesquels le fait de perdre patience, la colère.

                  Ce qu’il faut retenir et que j’ai déjà dit dans ce forum : un bon musulman qui se purifie par les ablutions au moins cinq fois par jour, et se prosterne devant Dieu au moins 38 fois par jour, devrait avoir dans son cœur une foi immense et une humilité certaine qui font obstacle à tout acte de violence.

                  Mais, quoi qu’il en soit, un homme reste un homme quelque soit sa confession et il peut arriver à tout homme et à toute femme de perdre le contrôle en s’adonnant à un geste agressif.

                  D’ailleurs, il existe de nombreuses femmes battues ne serait-ce qu’en France,(plus de 200.000 violences conjugales chaque année) parfois même jusqu’à la mort, alors que les droits des femmes sont particulièrement protégés dans ce pays.

                  Vous me reprochez de m’être contredit dans mes réponses en disant tantôt que c’était une mauvaise traduction ou une frappe légère.

                  Il m’est difficile de répondre du tac-au-tac à un sujet aussi délicat que même les plus grands exégètes ont eu du mal à aborder. Comme tout chercheur, il est normal d’avancer des suppositions, des hypothèses, voire d’approfondir ses recherches en quête de la réponse la plus exacte possible.

                  Vous demandez pourquoi Dieu l’Omnipotent a donné le sens "frapper"= taper symbolique.

                  Comme vous le dites si bien, de nombreux hommes n’ont pas besoin de prétexte ni d’autorisation pour battre leur femme. Mais là est toute la différence, le Coran ne donne pas un droit absolu de frapper la femme. Le Coran limite le droit d’infliger une frappe en dernier recours.

                  Mais comme je l’ai encore une fois déjà dit, préalablement à ce recours, il y a l’exhortation puis l’ignorance que l’homme doit appliquer. Cela signifie qu’en cas de différend, un homme et une femme tous deux sensés, raisonnables et sages ne donneront jamais au dernier recours l’occasion de se produire.

                  Je pense en toute sincérité qu’il ne faut pas se baser sur ce Hadith ni sur le verset en question pour se faire une opinion globale des droits de la femme en Islam. Il faut lire le Coran et le méditer dans son intégralité pour en appréhender le sens et mesurer son exacte justesse.